Loading…
eco2FEST 2018 has ended
L’éco2FEST est un événement réunissant différentes disciplines et secteurs d’activité, dans une démarche exploratoire des nouvelles formes d’économie et de conception. Pour cette 3e édition, cinq porteurs de projet développent leur prototype dans notre espace de fabrication collaborative ouvert à tous. Une programmation variée et participative propose au grand public des ateliers théoriques et pratiques, articulés autour de huit thématiques. Du 5 au 23 novembre, nous réunissons distingués acteurs politiques, citoyens, citoyennes et pionniers de l’industrie pour co-construire la société de demain.
Saturday, November 17 • 12:00pm - 2:00pm
Vergers en Polyculture indigène et plantes indigènes

Sign up or log in to save this to your schedule and see who's attending!

L'agriculture linéaire à 2 dimensions (latin 'ager' = 'champ') est généralement associée à 'trop de travail'. ‘Ferme’ de terme française = "contrat de servitude entre le serf ou le paysan et l'aristocrate"). L'utilisation de mots dans le contexte de violence et d'asservissement hiérarchique de la période coloniale (7 000 ans) montre à quel point l'attitude coloniale à l'égard de la nature est marquée par l'aliénation. "Forêt" vient du latin "foris" = "extérieur" (voir foreign / étranger). Les agriculteurs nord-américains sont des esclaves dont le nombre d'heures dépasse de loin 40 heures par semaine. La vie des agriculteurs et des travailleurs des pays du tiers monde est l’esclavage.
Dans notre temps artificiel et transformé avec des taux élevés d’alcool (25%) et l’obésité (50%) et d’autres troubles tels que la bullémie ou le fast-food compulsif, la plupart des gens sont même aliénés contre la nourriture elle-même. Pourtant, la nourriture est l’un des principaux rapports de l’humanité et de toutes les espèces avec l’intelligence, le sens et les plans de la nature.
L'aliénation humaine fait-elle partie de la conception de la nature ou est-elle une imposition artificielle imposée par l'oligarque ignorant à qui appartient notre système de répression?
En effet, les réfugiés économico-écologiques européens étaient poussés par des dizaines de millions de personnes à fuir l'Europe et étaient donc exploités comme un oligarque envahissant et occupant une force "envahissante" pour conquérir et générer le génocide des Premières Nations d'ici et du monde entier. Les colons sous commandement oligarque ont imposé l'échec de la gestion des oligarques au monde entier. Les intendants des terres des Premières nations ici et les peuples «indigènes» (l’auto-génération) cultivaient dans le monde une abondance de nourriture, de matériaux, d’énergie et de cycle de l’eau, tout comme les Européens celtes et slaves ou les peuples du monde entier. Les victimes deviennent des agresseurs.
Comment pouvons-nous soutenir les cadeaux alimentaires de la nature dans nos arrière-cours, nos allées et nos espaces non surveillés?
Comment pouvons-nous nous aligner avec la nature en tant qu'individus et en tant que race humaine?
ORCHARDS DE POLYCULTURE
Les études sur les «Sylvalizations» (L 'sylva' = 'arbres') du verger polyculture tridimensionnel, indigène dans le monde entier, remontent au-delà du seuil de 7 000 ans des «civilisations». Les vergers de polyculture cultivés par les Premières nations étaient des récolteurs massifs dont la photosynthèse de 92 à 98% de l'énergie solaire était convertie en cycle d'alimentation, de matériaux, d'énergie et d'eau. Son considéré maintenant que; la polyculture (agroforesterie, jardins forestiers, etc.) est 100 fois (10 000%) plus productive que l’agriculture à deux dimensions. La production alimentaire est la base de toute économie humaine. La pénurie agricole engendre systématiquement l’insécurité, la hiérarchie, le protectionnisme et la guerre. Les agriculteurs, les entreprises agroalimentaires, les universités, les politiques gouvernementales et tous les systèmes alimentaires alignés tirent un avantage considérable de l'alignement sur et tirent parti de l'abondance de la biosphère basée sur les arbres. Cependant, l'incrédulité programmée par l'industrie les empêche de regarder les données. Si les Européens «immigrent» au lieu de continuer à «envahir», nous pouvons toujours apprendre à vivre en abondance sous les auspices des Premières nations et des autres peuples «indigènes» du monde entier. Nettoyons l'environnement, notre esprit et notre économie colonisés en deux dimensions. https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-indigenous-welcome-orchard-food-production-efficiencies
CALCUL DE SYLVALISATION L'agriculture ne fait que synthétiser 2 à 8% de l'énergie solaire, ce qui se reflète à plus de 90% dans la troposphère, où elle propulse les vents du continent vers la mer. Aux latitudes Sahara / Sahel inférieures à 30 degrés nord, le soleil est si vertical et chaud qu’il brûle l’agriculture 2D. Les racines des arbres descendent sur des dizaines de mètres aussi profondes que la canopée dans le substrat terrestre, où elles extraient des minéraux, pompent de l’eau et développent de vastes colonies de nutriments. Les points froids continentaux créés par la photosynthèse complète entraînent des vents marins chauds et humides vers l'intérieur (chaud à froid) où 60% du transfert d'humidité se fait par la condensation du vent chargé d'humidité chaude sur des milliards de kilomètres carrés de surfaces d'écorce et de feuilles fractales. Seulement 40% de l'eau est transférée sous forme de pluie / neige. La photosynthèse dans l'agriculture représente 2 à 8% de l'énergie solaire, ce qui pousse les vents du continent vers la mer, provoquant ainsi un désert permanent. Les déserts du Sahara, de Gobi, d'Atacama, etc. sont tous créés par l'agriculture humaine et l'exploitation d'animaux tels que chèvres domestiques, ovins, bovins, porcins, etc. Les peuples autochtones du monde entier n'exploitaient pas les animaux domestiques mais vivaient dans une collaboration productive avec les "sauvages" (L ‘sylva’ = ‘arbre') spécialistes des soins des arbres et de la biosphère animaux. https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-polyculture-orchards
https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-how-to-grow-your-own-raw-vegan-food-garden
Les aliments à la fois macro en protéines et en amidon ou en micro, minéraux, vitamines, enzymes, phytonutriments, etc., dans les herbes sauvages, les champignons, la vigne, les arbustes et les arbres qui nous entourent possèdent d’excellentes propriétés nutritionnelles pour stimuler l’agroalimentaire sans saveur.
Le moyen humain est de travailler ensemble, là où 70% d’entre nous vivons désormais dans des complexes à logements multiples (appartements, maisons de ville et villages). https://sites.google.com/site/indigenecommunity/relational-economy/extending-our-welcome-participatory-multi-home-cohousing
 
------

2-dimensional linear 'Agriculture' (Latin 'ager' = 'field') is typically associated with 'too-much-work'.  Farming from French 'ferme' =  'contract of servitude between the serf or peasant & the aristocrat'). Usage of words within the violence & hierarchal subservience of the colonial period (7000 years), show how colonial attitudes towards nature are one of alienation. 'Forest' comes from the Latin "foris" = "outside" (see foreign). North-American farmers are machine serving slaves whose hours far exceed 40 hours per week. The life of farmers & workers in 3rd world countries is slavery

Speakers
avatar for Douglas Jack

Douglas Jack

Coordinateur, Indigene Community
Douglas Jack est impliqué depuis 60 ans dans: 1) la construction de maisons, de centres communautaires et d'ateliers, la conception, l'architecture, 2) la comptabilité d'entreprise et organisationnelle, la comptabilité de ressources humaines, 3) la cartographie géologique et environnementale... Read More →



Saturday November 17, 2018 12:00pm - 2:00pm
TBA