Loading…
eco2FEST 2018 has ended
L’éco2FEST est un événement réunissant différentes disciplines et secteurs d’activité, dans une démarche exploratoire des nouvelles formes d’économie et de conception. Pour cette 3e édition, cinq porteurs de projet développent leur prototype dans notre espace de fabrication collaborative ouvert à tous. Une programmation variée et participative propose au grand public des ateliers théoriques et pratiques, articulés autour de huit thématiques. Du 5 au 23 novembre, nous réunissons distingués acteurs politiques, citoyens, citoyennes et pionniers de l’industrie pour co-construire la société de demain.

Sign up or log in to bookmark your favorites and sync them to your phone or calendar.

Tuesday, November 6
 

9:00am

Mobilité en réseau - Sur la terre, sur la mer et dans les airs nous voulons aller de plus en plus vite et de plus en plus loin…
La matinée se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Dès qu'ils se sont mis sur leur deux pattes ils ont quitté leur forêt, pour ne plus s'arrêter d'explorer et de façonner leur environnement. Au cours de notre histoire nous avons marché, montés sur nos animaux, nous avons inventé la roue et bâti des chariots, nous avons inventé le moteur et l'avons mis dessus. Sur la terre, sur la mer et dans l'air, nous voulons aller de plus en plus vite et de plus en plus loin. L'espace s'est rétréci. Nos activités sont devenues globales. Nos villes se sont densifiées, elles sont polluées. L’énergie fossile est devenue rare et sa combustion, néfaste. Mais nos besoins de transport ne cessent pas d'augmenter. Nous continuons la course du plus rapide et plus loin, alors qu'en même temps nous devons augmenter l'efficacité, réduire l’achalandage, densifier le transport en le partageant. Pourquoi pas le transport en commun, des trains et des autobus? Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonné moyens de transport. A l’ère numérique, des milliers d'individus peuvent se coordonner en temps réel et partager leur ressources. Le covoiturage et le partage d'auto viennent s'ajouter aux moyens de transport public. Une mobilité partagée, non pas axée sur la propriété du moyen, mais sur l’accès. L’intermodalité devient un enjeu, pour jumeler les longues distances avec la proximité, la rapidité, le confort et la flexibilité avec l’écologique. Réduire le coût et les émissions de carbone par kilomètre. Que dire de la voiture intelligente? Le transport étant très régulé, transporter des individus dans sa voiture personnelle en échange d'argent semble causer des problèmes: sécurité, concurrence non-loyale aux taxi, assurance, taxes sur le service, etc. Si Uber sème la controverse que dire de systèmes similaires mais décentralisés, conçus sur la Blockchain?

Speakers
avatar for Dardan Isufi

Dardan Isufi

co-fondateur, Eva Coop
Eva est une application coopérative de covoiturage basée sur la chaine de blocs.
avatar for Zvi Leve

Zvi Leve

Zvi Leve est un expert reconnu dans la modélisation des transports dont les intérêts se concentrent sur les liens entre le transport, l’aménagement et le développement durable. Quand il ne passe pas son temps à évaluer les répercussions des projets d'infrastructure à grande... Read More →
avatar for Laurel Thompson

Laurel Thompson

Trainsparence
Trainsparence is a coalition involving experts and citizens engaged in promoting transparency, good governance and sustainable development in projects of infrastructure and territorial development.



Tuesday November 6, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

11:00am

Conférence de presse
La conférence de presse lancera officiellement la programmation de l’éco2FEST 2018. Orchestré par des organisations dont les pratiques sont portées par l’innovation ouverte et les pratiques collaboratives et avec votre soutien, l’éco2FEST démystifie l’économie collaborative et entame des réflexions concrètes pour permettre au Québec de se distinguer parmi les chefs de file en la matière.

En introduction à la conférence de presse, l’éco2FEST organise son premier atelier participatif sur les nouvelles formes de mobilité. C’est le moment de réunir ses partenaires avec des experts de la mobilité durable afin de réfléchir collectivement à cet enjeu de société. Nous avons le plaisir d’inviter Madame Chantal Rouleau à participer à l’atelier d’ouverture et à la conférence de presse, ainsi qu’à un dîner réseautage qui conclura cette matinée.

9h - Arrivée des partenaires
9h30 - 10h30 - TABLE-RONDE INTRODUCTIVE
11h - Arrivée des médias et allocutions
11h30 - 12h - PANEL SUR LES NOUVELLES FORMES DE MOBILITÉ (Avec la participation de Eva Coop. et Trainsparence)
12h - Dîner et réseautage

Speakers
avatar for Jean-Francois Parenteau

Jean-Francois Parenteau

Maire, Arrondissement, Verdun (MTL)
Maire d'arrondissement, Verdun (MTL) Montreal, Canada AreaC’est par un milieu de vie de qualité, des quartiers conviviaux et verts, où les familles y trouvent de nombreux avantages, que le Verdun d’aujourd’hui se caractérise.


Tuesday November 6, 2018 11:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

Mobilité en réseau - Sur la terre, sur la mer et dans les airs nous voulons aller de plus en plus vite et de plus en plus loin…
L’après-midi se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Dès qu'ils se sont mis sur leur deux pattes ils ont quitté leur forêt, pour ne plus s'arrêter d'explorer et de façonner leur environnement. Au cours de notre histoire nous avons marché, montés sur nos animaux, nous avons inventé la roue et bâti des chariots, nous avons inventé le moteur et l'avons mis dessus. Sur la terre, sur la mer et dans l'air, nous voulons aller de plus en plus vite et de plus en plus loin. L'espace s'est rétréci. Nos activités sont devenues globales. Nos villes se sont densifiées, elles sont polluées. L’énergie fossile est devenue rare et sa combustion, néfaste. Mais nos besoins de transport ne cessent pas d'augmenter. Nous continuons la course du plus rapide et plus loin, alors qu'en même temps nous devons augmenter l'efficacité, réduire l’achalandage, densifier le transport en le partageant. Pourquoi pas le transport en commun, des trains et des autobus? Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonné moyens de transport. A l’ère numérique, des milliers d'individus peuvent se coordonner en temps réel et partager leur ressources. Le covoiturage et le partage d'auto viennent s'ajouter aux moyens de transport public. Une mobilité partagée, non pas axée sur la propriété du moyen, mais sur l’accès. L’intermodalité devient un enjeu, pour jumeler les longues distances avec la proximité, la rapidité, le confort et la flexibilité avec l’écologique. Réduire le coût et les émissions de carbone par kilomètre. Que dire de la voiture intelligente? Le transport étant très régulé, transporter des individus dans sa voiture personnelle en échange d'argent semble causer des problèmes: sécurité, concurrence non-loyale aux taxi, assurance, taxes sur le service, etc. Si Uber sème la controverse que dire de systèmes similaires mais décentralisés, conçus sur la Blockchain?

Speakers
avatar for Laurel Thompson

Laurel Thompson

Trainsparence
Trainsparence is a coalition involving experts and citizens engaged in promoting transparency, good governance and sustainable development in projects of infrastructure and territorial development.



Tuesday November 6, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Wednesday, November 7
 

9:00am

MOBILITÉ - Sur la terre, sur la mer et dans les airs nous voulons aller de plus en plus vite et de plus en plus loin…
La matinée se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Dès qu'ils se sont mis sur leur deux pattes ils ont quitté leur forêt, pour ne plus s'arrêter d'explorer et de façonner leur environnement. Au cours de notre histoire nous avons marché, montés sur nos animaux, nous avons inventé la roue et bâti des chariots, nous avons inventé le moteur et l'avons mis dessus. Sur la terre, sur la mer et dans l'air, nous voulons aller de plus en plus vite et de plus en plus loin. L'espace s'est rétréci. Nos activités sont devenues globales. Nos villes se sont densifiées, elles sont polluées. L’énergie fossile est devenue rare et sa combustion, néfaste. Mais nos besoins de transport ne cessent pas d'augmenter. Nous continuons la course du plus rapide et plus loin, alors qu'en même temps nous devons augmenter l'efficacité, réduire l’achalandage, densifier le transport en le partageant. Pourquoi pas le transport en commun, des trains et des autobus? Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonné moyens de transport. A l’ère numérique, des milliers d'individus peuvent se coordonner en temps réel et partager leur ressources. Le covoiturage et le partage d'auto viennent s'ajouter aux moyens de transport public. Une mobilité partagée, non pas axée sur la propriété du moyen, mais sur l’accès. L’intermodalité devient un enjeu, pour jumeler les longues distances avec la proximité, la rapidité, le confort et la flexibilité avec l’écologique. Réduire le coût et les émissions de carbone par kilomètre. Que dire de la voiture intelligente? Le transport étant très régulé, transporter des individus dans sa voiture personnelle en échange d'argent semble causer des problèmes: sécurité, concurrence non-loyale aux taxi, assurance, taxes sur le service, etc. Si Uber sème la controverse que dire de systèmes similaires mais décentralisés, conçus sur la Blockchain?

Speakers
avatar for Vincent Dussault

Vincent Dussault

Solon & FabMob Québec
Responsable du développement des initiatives en mobilité de Coop Carbone, Vincent Dussault est avant tout un expert en analyse des données et en technologies numériques. Après avoir administré un des plus grands sites Web au Canada, le volet francophone de The Weather Network/MétéoMédia... Read More →



Wednesday November 7, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

MOBILITÉ - Sur la terre, sur la mer et dans les airs nous voulons aller de plus en plus vite et de plus en plus loin…
L’après-midi se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Dès qu'ils se sont mis sur leur deux pattes ils ont quitté leur forêt, pour ne plus s'arrêter d'explorer et de façonner leur environnement. Au cours de notre histoire nous avons marché, montés sur nos animaux, nous avons inventé la roue et bâti des chariots, nous avons inventé le moteur et l'avons mis dessus. Sur la terre, sur la mer et dans l'air, nous voulons aller de plus en plus vite et de plus en plus loin. L'espace s'est rétréci. Nos activités sont devenues globales. Nos villes se sont densifiées, elles sont polluées. L’énergie fossile est devenue rare et sa combustion, néfaste. Mais nos besoins de transport ne cessent pas d'augmenter. Nous continuons la course du plus rapide et plus loin, alors qu'en même temps nous devons augmenter l'efficacité, réduire l’achalandage, densifier le transport en le partageant. Pourquoi pas le transport en commun, des trains et des autobus? Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonné moyens de transport. A l’ère numérique, des milliers d'individus peuvent se coordonner en temps réel et partager leur ressources. Le covoiturage et le partage d'auto viennent s'ajouter aux moyens de transport public. Une mobilité partagée, non pas axée sur la propriété du moyen, mais sur l’accès. L’intermodalité devient un enjeu, pour jumeler les longues distances avec la proximité, la rapidité, le confort et la flexibilité avec l’écologique. Réduire le coût et les émissions de carbone par kilomètre. Que dire de la voiture intelligente? Le transport étant très régulé, transporter des individus dans sa voiture personnelle en échange d'argent semble causer des problèmes: sécurité, concurrence non-loyale aux taxi, assurance, taxes sur le service, etc. Si Uber sème la controverse que dire de systèmes similaires mais décentralisés, conçus sur la Blockchain?

Speakers
avatar for Tiberius Brastaviceanu

Tiberius Brastaviceanu

co-fondateur, Sensorica
10 years of activity and experience with participatory/collaborative economic practices.  On the organizational side, I am one of the main architects of the open value network model, and very instrumental in its implementation. I work very closely with the developers of our IT infrastructure, and I am very active in shaping our governance. I also do a lot of network weaving, coordination, facilitation, guidance, documentation and network animation. On the... Read More →
avatar for Vincent Dussault

Vincent Dussault

Solon & FabMob Québec
Responsable du développement des initiatives en mobilité de Coop Carbone, Vincent Dussault est avant tout un expert en analyse des données et en technologies numériques. Après avoir administré un des plus grands sites Web au Canada, le volet francophone de The Weather Network/MétéoMédia... Read More →



Wednesday November 7, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Thursday, November 8
 

9:00am

ÉCONOMIE COLLABORATIVE - Et si miser sur les pratiques collaboratives nous menait plus loin que les pratiques compétitives…
La matinée se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour produire ce dont ils ont eu besoin pour vivre ensemble et pour se le partager. Au cours de notre histoire, les relations de production et les modes de redistribution ont influencé la formation de différents systèmes sociaux, économiques et politiques: tribaux, esclavagistes, féodaux, capitalistes et socialistes. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisé par les technologies du temps, qui ont, à leur tour, façonné ces systèmes. A l’ère de l'Internet, des milliers d'individus, en tant qu'agents autonomes, peuvent se coordonner en temps réel sans barrière physique et à l’échelle planétaire. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau l'ordre économique. Des milliers d'individus écrivent Wikipedia, le plus volumineux corps de savoir jamais produit, distribué librement et gratuitement. Ils ont aussi créé le système d'exploitation le plus performant, Linux. Ils ont nettoyé un pays entier, l'Estonie, en 24 heures. Ils ont fabriqué une des voitures les plus économiques en quelques mois, Wikispeed. Ils ont créé un système de paiement sans banque, Bitcoin. Tout cela a été motivé par un besoin particulier, face à l'impossibilité de le faire en utilisant les méthodes traditionnelles. La réussite a été spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'on a libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. La désintermédiation, qui est le propre de ce nouveau mode de production et de distribution, est rendue possible par les nouvelles technologies numériques, grâce à la coordination entre agents autonomes. Comme le démontrent les exemples précédents, si nous n'avons pas besoin de banques pour échanger des biens, si nous n'avons pas besoin de compagnies pour construire des voitures, si nous n'avons pas besoin d'un gouvernement pour nettoyer un pays entier, qu'est-ce qu'il adviendra de nos institutions qui façonnent notre société? Le mouvement open source et la fabrication numérique locale est une menace pour les entreprises. La capacité des gouvernements à remplir ses coffres diminue au fur et à mesure que les échanges passent par des cryptomonnaies ou que des biens ne sont plus vendus, mais simplement produits à l'endroit même de leur consommation. Sommes-nous à l'aube d'une crise ou devant une opportunité?

Speakers
avatar for Tiberius Brastaviceanu

Tiberius Brastaviceanu

co-fondateur, Sensorica
10 years of activity and experience with participatory/collaborative economic practices.  On the organizational side, I am one of the main architects of the open value network model, and very instrumental in its implementation. I work very closely with the developers of our IT infrastructure, and I am very active in shaping our governance. I also do a lot of network weaving, coordination, facilitation, guidance, documentation and network animation. On the... Read More →
avatar for Gabriel Campeau

Gabriel Campeau

Tableau blanc
avatar for Agathe LEHEL

Agathe LEHEL

Connecteure, Ouishare
Ouishare est un réseau international rassemblé autour de la transition durable des sociétés par les pratiques collaboratives et la transition numérique. Véritable laboratoire d’individus, d’idées et de projets, ouishare s’appuie sur les communautés locales pour soutenir... Read More →
avatar for Jessica et Lysanne

Jessica et Lysanne

fondatrices, Espace Well Done
Espace Well Done est le rêve ambitieux de deux sœurs, Jessica et Lysanne, ayant chacune un projet distinct mais un but commun soit celui d’offrir un espace chaleureux et rassembleur où les amitiés naissent et où les ambitions professionnels se développent. C’est en unissant... Read More →



Thursday November 8, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

ECONOMIE COLLABORATIVE - Et si miser sur les pratiques collaboratives nous menait plus loin que les pratiques compétitives…
L’après-midi se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour produire ce dont ils ont eu besoin pour vivre ensemble et pour se le partager. Au cours de notre histoire, les relations de production et les modes de redistribution ont influencé la formation de différents systèmes sociaux, économiques et politiques: tribaux, esclavagistes, féodaux, capitalistes et socialistes. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisé par les technologies du temps, qui ont, à leur tour, façonné ces systèmes. A l’ère de l'Internet, des milliers d'individus, en tant qu'agents autonomes, peuvent se coordonner en temps réel sans barrière physique et à l’échelle planétaire. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau l'ordre économique. Des milliers d'individus écrivent Wikipedia, le plus volumineux corps de savoir jamais produit, distribué librement et gratuitement. Ils ont aussi créé le système d'exploitation le plus performant, Linux. Ils ont nettoyé un pays entier, l'Estonie, en 24 heures. Ils ont fabriqué une des voitures les plus économiques en quelques mois, Wikispeed. Ils ont créé un système de paiement sans banque, Bitcoin. Tout cela a été motivé par un besoin particulier, face à l'impossibilité de le faire en utilisant les méthodes traditionnelles. La réussite a été spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'on a libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. La désintermédiation, qui est le propre de ce nouveau mode de production et de distribution, est rendue possible par les nouvelles technologies numériques, grâce à la coordination entre agents autonomes. Comme le démontrent les exemples précédents, si nous n'avons pas besoin de banques pour échanger des biens, si nous n'avons pas besoin de compagnies pour construire des voitures, si nous n'avons pas besoin d'un gouvernement pour nettoyer un pays entier, qu'est-ce qu'il adviendra de nos institutions qui façonnent notre société? Le mouvement open source et la fabrication numérique locale est une menace pour les entreprises. La capacité des gouvernements à remplir ses coffres diminue au fur et à mesure que les échanges passent par des cryptomonnaies ou que des biens ne sont plus vendus, mais simplement produits à l'endroit même de leur consommation. Sommes-nous à l'aube d'une crise ou devant une opportunité?

Speakers
avatar for Tiberius Brastaviceanu

Tiberius Brastaviceanu

co-fondateur, Sensorica
10 years of activity and experience with participatory/collaborative economic practices.  On the organizational side, I am one of the main architects of the open value network model, and very instrumental in its implementation. I work very closely with the developers of our IT infrastructure, and I am very active in shaping our governance. I also do a lot of network weaving, coordination, facilitation, guidance, documentation and network animation. On the... Read More →
avatar for Jamie Klinger

Jamie Klinger

fondateur, JoatU
Jamie Klinger est un penseur de systèmes et un futurologue ayant mis sur pieds JoatU – une plateforme d’économie alternative pour les communautés – après s’être inspiré de son expérience du mouvement Occupons Montréal. Il est également un activiste social luttant... Read More →
avatar for Agathe LEHEL

Agathe LEHEL

Connecteure, Ouishare
Ouishare est un réseau international rassemblé autour de la transition durable des sociétés par les pratiques collaboratives et la transition numérique. Véritable laboratoire d’individus, d’idées et de projets, ouishare s’appuie sur les communautés locales pour soutenir... Read More →



Thursday November 8, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

5:00pm

Evenement surprise 5 a 7
Limited Capacity seats available

Prendre un verre de manière responsable et collaborative.

Speakers
avatar for Bruce Merlo

Bruce Merlo

trésorier, Agripod


Thursday November 8, 2018 5:00pm - 7:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Friday, November 9
 

9:00am

ECONOMIE COLLABORATIVE - Et si miser sur les pratiques collaboratives nous menait plus loin que les pratiques compétitives…
La matinée se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour produire ce dont ils ont eu besoin pour vivre ensemble et pour se le partager. Au cours de notre histoire, les relations de production et les modes de redistribution ont influencé la formation de différents systèmes sociaux, économiques et politiques: tribaux, esclavagistes, féodaux, capitalistes et socialistes. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisé par les technologies du temps, qui ont, à leur tour, façonné ces systèmes. A l’ère de l'Internet, des milliers d'individus, en tant qu'agents autonomes, peuvent se coordonner en temps réel sans barrière physique et à l’échelle planétaire. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau l'ordre économique. Des milliers d'individus écrivent Wikipedia, le plus volumineux corps de savoir jamais produit, distribué librement et gratuitement. Ils ont aussi créé le système d'exploitation le plus performant, Linux. Ils ont nettoyé un pays entier, l'Estonie, en 24 heures. Ils ont fabriqué une des voitures les plus économiques en quelques mois, Wikispeed. Ils ont créé un système de paiement sans banque, Bitcoin. Tout cela a été motivé par un besoin particulier, face à l'impossibilité de le faire en utilisant les méthodes traditionnelles. La réussite a été spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'on a libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. La désintermédiation, qui est le propre de ce nouveau mode de production et de distribution, est rendue possible par les nouvelles technologies numériques, grâce à la coordination entre agents autonomes. Comme le démontrent les exemples précédents, si nous n'avons pas besoin de banques pour échanger des biens, si nous n'avons pas besoin de compagnies pour construire des voitures, si nous n'avons pas besoin d'un gouvernement pour nettoyer un pays entier, qu'est-ce qu'il adviendra de nos institutions qui façonnent notre société? Le mouvement open source et la fabrication numérique locale est une menace pour les entreprises. La capacité des gouvernements à remplir ses coffres diminue au fur et à mesure que les échanges passent par des cryptomonnaies ou que des biens ne sont plus vendus, mais simplement produits à l'endroit même de leur consommation. Sommes-nous à l'aube d'une crise ou devant une opportunité?

Speakers
avatar for Ibtissam El Assaad

Ibtissam El Assaad

Escritoire Coworking Space
Ibtissam El Assaad est une spécialiste du marketing qui compte 25 ans d'expérience au Liban et aux Émirats arabes unis, principalement dans les secteurs des télécommunications et de l'immobilier.Elle s'est également spécialisée dans la gestion de projets où elle a accompagn... Read More →
avatar for Tiberius Brastaviceanu

Tiberius Brastaviceanu

co-fondateur, Sensorica
10 years of activity and experience with participatory/collaborative economic practices.  On the organizational side, I am one of the main architects of the open value network model, and very instrumental in its implementation. I work very closely with the developers of our IT infrastructure, and I am very active in shaping our governance. I also do a lot of network weaving, coordination, facilitation, guidance, documentation and network animation. On the... Read More →
avatar for Matthew Chapman

Matthew Chapman

National Campaign Coordinator, The Climate Reality Project
Driven to be the change I want to see, I seize opportunities to foster sustainable business practices and egalitarian reforms
avatar for Wisal El-Assaad

Wisal El-Assaad

Escritoire Coworking
Wisal El-Assaad est titulaire d'un doctorat en sciences biologiques de l'Université de Montréal et a suivi plusieurs années de formation postdoctorale à l'Université McGill. Elle est chef de projet certifiée et possède une expérience dans l'enseignement et la gestion de projets... Read More →
avatar for Israa Hilles

Israa Hilles

Escritoire Coworking Space
Israa Hilles est un expert en gestion avec plus de 10 ans d'expérience.Diplômée en ressources humaines, elle s’est retrouvée davantage motivée par les communications et a donc créé ARTS pour les médias et la formation en Palestine.En parallèle, elle a travaillé avec Development... Read More →
avatar for Agathe LEHEL

Agathe LEHEL

Connecteure, Ouishare
Ouishare est un réseau international rassemblé autour de la transition durable des sociétés par les pratiques collaboratives et la transition numérique. Véritable laboratoire d’individus, d’idées et de projets, ouishare s’appuie sur les communautés locales pour soutenir... Read More →



Friday November 9, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

9:00am

Defi exploration de données environnementales, base de données ouverte
Limited Capacity seats available

Les décisions basées sur les données sont essentielles pour garantir que notre planète reste dans des limites écologiques sûres. La National Climate League transforme la course à la neutralité carbone en une compétition amicale opposant vingt municipalités canadiennes. Le NCL Datathon verra les équipes confrontées au défi de créer une base de données ouverte en recherchant 30 indicateurs qui améliorent la qualité de vie tout en réduisant les émissions de GES dans chacune des vingt villes.

Voir plus

Data driven decisions are key to ensuring our planet stays within safe ecological boundaries. The National Climate League turns the race towards carbon neutrality into a friendly competition between twenty Canadian municipalities. The NCL Datathon will see teams challenged to build an open database by seeking out 30 indicators that improve quality of life while reducing GHG emissions in each of the twenty cities.

See more

Speakers
avatar for Matthew Chapman

Matthew Chapman

National Campaign Coordinator, The Climate Reality Project
Driven to be the change I want to see, I seize opportunities to foster sustainable business practices and egalitarian reforms


Friday November 9, 2018 9:00am - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

ECONOMIE COLLABORATIVE - Et si miser sur les pratiques collaboratives nous menait plus loin que les pratiques compétitives…
L’après-midi se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour produire ce dont ils ont eu besoin pour vivre ensemble et pour se le partager. Au cours de notre histoire, les relations de production et les modes de redistribution ont influencé la formation de différents systèmes sociaux, économiques et politiques: tribaux, esclavagistes, féodaux, capitalistes et socialistes. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisé par les technologies du temps, qui ont, à leur tour, façonné ces systèmes. A l’ère de l'Internet, des milliers d'individus, en tant qu'agents autonomes, peuvent se coordonner en temps réel sans barrière physique et à l’échelle planétaire. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau l'ordre économique. Des milliers d'individus écrivent Wikipedia, le plus volumineux corps de savoir jamais produit, distribué librement et gratuitement. Ils ont aussi créé le système d'exploitation le plus performant, Linux. Ils ont nettoyé un pays entier, l'Estonie, en 24 heures. Ils ont fabriqué une des voitures les plus économiques en quelques mois, Wikispeed. Ils ont créé un système de paiement sans banque, Bitcoin. Tout cela a été motivé par un besoin particulier, face à l'impossibilité de le faire en utilisant les méthodes traditionnelles. La réussite a été spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'on a libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. La désintermédiation, qui est le propre de ce nouveau mode de production et de distribution, est rendue possible par les nouvelles technologies numériques, grâce à la coordination entre agents autonomes. Comme le démontrent les exemples précédents, si nous n'avons pas besoin de banques pour échanger des biens, si nous n'avons pas besoin de compagnies pour construire des voitures, si nous n'avons pas besoin d'un gouvernement pour nettoyer un pays entier, qu'est-ce qu'il adviendra de nos institutions qui façonnent notre société? Le mouvement open source et la fabrication numérique locale est une menace pour les entreprises. La capacité des gouvernements à remplir ses coffres diminue au fur et à mesure que les échanges passent par des cryptomonnaies ou que des biens ne sont plus vendus, mais simplement produits à l'endroit même de leur consommation. Sommes-nous à l'aube d'une crise ou devant une opportunité?

Speakers
avatar for François Beauregarr

François Beauregarr

Fondateur, Pyxis
We came together with a vision of a better world where people flourish in their work. We sawhow a participatory attitude could help make this world more possible. We want to support openparticipation in organizations by creating practical products and enlivened services.
avatar for Tiberius Brastaviceanu

Tiberius Brastaviceanu

co-fondateur, Sensorica
10 years of activity and experience with participatory/collaborative economic practices.  On the organizational side, I am one of the main architects of the open value network model, and very instrumental in its implementation. I work very closely with the developers of our IT infrastructure, and I am very active in shaping our governance. I also do a lot of network weaving, coordination, facilitation, guidance, documentation and network animation. On the... Read More →
avatar for Vincent Dessureault

Vincent Dessureault

Co-fondateur, Café le 5ème
Constamment à la recherche de lieux et de moments inspirants, c’est au travers de mes études en ingénierie industrielle que je parcours le monde pour m’ouvrir les yeux sur différentes réalités. C’est alors que je tombe en amour avec le café, les espaces conviviaux et... Read More →
avatar for Agathe LEHEL

Agathe LEHEL

Connecteure, Ouishare
Ouishare est un réseau international rassemblé autour de la transition durable des sociétés par les pratiques collaboratives et la transition numérique. Véritable laboratoire d’individus, d’idées et de projets, ouishare s’appuie sur les communautés locales pour soutenir... Read More →
avatar for Sophie Maccario

Sophie Maccario

Épicerie LOCO
Après un cursus orienté principalement en Sciences de l'Environnement, avec un Bac en Génie de l'environnement, une maîtrise en chimie appliquée à l'Environnement et actuellement en fin d'un PhD en Sciences de l'Environnement orienté agronomie, j'ai co-fondé avec 3 autres... Read More →



Friday November 9, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

5:00pm

Les collaborations actuels à Verdun Montréal
Diya Angeli (CineVerdun), Glenn Rubenstein (Ancre des Jeunes), Lia Chiason (Grand Potager), Tracey Arial (CAUS), Brian Perron (Epiphany),  vont partager leurs expériences dans l’économie collaborative.

Speakers
DA

Diya Angeli

fondatrice, CineVerdun
avatar for Tracey Arial

Tracey Arial

fondatrice, Coop CAUS
J'aide les Canadiens à grandir avec la non-fiction notable en hiver et avec l'agriculture urbaine en été.
avatar for Lia Chiasson

Lia Chiasson

Directrice générale, Grand Potager
avatar for Brian Perron

Brian Perron

Église Épiphane de Verdun
L’Église Épiphanie accueille des groupes autochtones, de justice sociale et d'alphabétisme. 
avatar for Glenn Rubenstein

Glenn Rubenstein

Directeur administratif, L'Ancre des Jeunes
Depuis 1991, L’Ancre des Jeunes vise à soutenir la persévérance scolaire chez les jeunes. Elle offre des services personnalisés de prévention du décrochage, de soutien au raccrochage ainsi qu’une programmation estivale et hivernale de camps de jour éducatifs.


Friday November 9, 2018 5:00pm - 6:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

6:00pm

Récolte automne - soupe partage
Limited Capacity seats available

Alors que la saison se termine, PraxEco souhaite vous inviter à un souper pour partager la dernière récolte fraîche du jardin! L'invitation s'adresse aux participants d'Eco2Fest et à tous ceux qui ont soutenu PraxEco au cours de la dernière année sur le plan intellectuel et financier, notamment ceux qui ont fait un don pour rendre notre projet d'été possible.

Le dîner aura lieu le vendredi 9 novembre à l'Eco2Fest (4155 Wellington St Verdun) entre 18h et 20h. Merci de confirmer votre présence avant le vendredi midi afin que nous puissions savoir quelles proportions préparer!

Qu'est-ce qu'il y'a au menu?

Soupe
La gamme d'ingrédients sont la courge, les pommes de terre, les navets, le chou frisé .

Salades / Bol Tempeh
Nous ferons des bols inspirés du Dragon Bowl de Aux Vivre. La plupart (sinon la totalité) des légumes sont biologiques et cultivés dans notre jardin et dans le jardin de nos amis, Nabaty. Le tempeh, le kraut et les sauces seront fournis par nos amis de Cassekraut.

Pain au levain
Pain au levain fraîchement cuit.

Kombucha
RISE est partenaire d'Eco2fest et a fourni une abondance de Kambucha aux participants!

-------------------------------------
As the season came to an end, PraxEco wishes to invite you for a Soup, Salad and Sourdough dinner to share the last bits of fresh garden goodies! The invitation extends to participants of Eco2Fest and everyone that supported PraxEco throughout the last year intellectually and financially especially those who donated to make our summer project possible.

The dinner will take place on Friday 9th of November at Eco2Fest (4155 Wellington St Verdun) between 6:00-8:00 pm. Please confirm your presence by Friday noon so we can know what proportions to cook!

What's on the menu?

Soup
The soup will be more or less improvised. The lineup of ingredients are squash, potatoes, turnips, kale.

Salads / Tempeh Bowl(s)
We will be doing bowls inspired by Aux Vivre's Dragon Bowl. Most (if not all) of the vegetables are organic and grown in our garden and the garden of our friends, Nabaty. The tempeh, kraut, and sauce(s) will be provided by our friends at Cassekraut.

Sourdough loafs
Freshly baked sourdough bread.

Kombucha
RISE is a partner to Eco2fest and has provided an abundance of Kambucha for attendees!

Speakers
avatar for Hadi Shamieh

Hadi Shamieh

Research And Development Manager, PraxEco
Hadi Shamieh est un scientifique en ingénierie, concepteur en permaculture et homesteader amateur. Les activités principales de Hadi sont axées sur le développement de produits durables et l'optimisation multidisciplinaire. Son travail le plus publié est un nouveau frein magnétique... Read More →



Friday November 9, 2018 6:00pm - 8:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Saturday, November 10
 

9:00am

ECONOMIE COLLABORATIVE : Parce que tout seul on va plus vite mais qu'ensemble on va plus loin, collaborons avec nos voisins!
Pour participer, inscrivez-vous sur EventBrite

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour produire ce dont ils ont eu besoin pour vivre ensemble et pour se le partager. Au cours de notre histoire, les relations de production et les modes de redistribution ont influencé la formation de différents systèmes sociaux, économiques et politiques: tribaux, esclavagistes, féodaux, capitalistes et socialistes. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisé par les technologies du temps, qui ont, à leur tour, façonné ces systèmes. A l’ère de l'Internet, des milliers d'individus, en tant qu'agents autonomes, peuvent se coordonner en temps réel sans barrière physique et à l’échelle planétaire. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau l'ordre économique. Des milliers d'individus écrivent Wikipedia, le plus volumineux corps de savoir jamais produit, distribué librement et gratuitement. Ils ont aussi créé le système d'exploitation le plus performant, Linux. Ils ont nettoyé un pays entier, l'Estonie, en 24 heures. Ils ont fabriqué une des voitures les plus économiques en quelques mois, Wikispeed. Ils ont créé un système de paiement sans banque, Bitcoin. Tout cela a été motivé par un besoin particulier, face à l'impossibilité de le faire en utilisant les méthodes traditionnelles. La réussite a été spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'on a libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. La désintermédiation, qui est le propre de ce nouveau mode de production et de distribution, est rendue possible par les nouvelles technologies numériques, grâce à la coordination entre agents autonomes. Comme le démontrent les exemples précédents, si nous n'avons pas besoin de banques pour échanger des biens, si nous n'avons pas besoin de compagnies pour construire des voitures, si nous n'avons pas besoin d'un gouvernement pour nettoyer un pays entier, qu'est-ce qu'il adviendra de nos institutions qui façonnent notre société? Le mouvement open source et la fabrication numérique locale est une menace pour les entreprises. La capacité des gouvernements à remplir ses coffres diminue au fur et à mesure que les échanges passent par des cryptomonnaies ou que des biens ne sont plus vendus, mais simplement produits à l'endroit même de leur consommation. Sommes-nous à l'aube d'une crise ou devant une opportunité?

Speakers
avatar for Aaron Vansintjan

Aaron Vansintjan

Symbiosis Research Collective
Aaron Vansintjan est candidat au doctorat et étudie la gentrification et les mouvements sociaux urbains. Il est membre du Symbiosis Research Collective et corédacteur de Uneven Earth, un magazine en ligne sur la politique environnementale.---------Aaron Vansintjan is a PhD Candidate... Read More →
avatar for Addison Winslow

Addison Winslow

Symbiosis Revolution
Addison Winslow est un organisateur du Symbiosis Research Collective et des démocrates socialistes américains du nord de la Californie.Symbiosis est un réseau d’organisations communautaires nord-américaines qui construisent une société démocratique et écologique de la base... Read More →



Saturday November 10, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

12:00pm

Les collaborations actuels à Verdun Montréal
Glenn Rubenstein (Ancre des Jeunes), Lia Chiason (Grand Potager), Tracey Arial (CAUS), Brian Perron (Epiphany),  will speak about their experiences in the collaborative economy.

Speakers
avatar for Tracey Arial

Tracey Arial

fondatrice, Coop CAUS
J'aide les Canadiens à grandir avec la non-fiction notable en hiver et avec l'agriculture urbaine en été.
avatar for Lia Chiasson

Lia Chiasson

Directrice générale, Grand Potager
avatar for Brian Perron

Brian Perron

Église Épiphane de Verdun
L’Église Épiphanie accueille des groupes autochtones, de justice sociale et d'alphabétisme. 
avatar for Glenn Rubenstein

Glenn Rubenstein

Directeur administratif, L'Ancre des Jeunes
Depuis 1991, L’Ancre des Jeunes vise à soutenir la persévérance scolaire chez les jeunes. Elle offre des services personnalisés de prévention du décrochage, de soutien au raccrochage ainsi qu’une programmation estivale et hivernale de camps de jour éducatifs.


Saturday November 10, 2018 12:00pm - 1:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

ECONOMIE COLLABORATIVE - Parce que tout seul on va plus vite mais qu'ensemble on va plus loin, collaborons avec nos voisins!
Pour participer, inscrivez-vous sur EventBrite

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour produire ce dont ils ont eu besoin pour vivre ensemble et pour se le partager. Au cours de notre histoire, les relations de production et les modes de redistribution ont influencé la formation de différents systèmes sociaux, économiques et politiques: tribaux, esclavagistes, féodaux, capitalistes et socialistes. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisé par les technologies du temps, qui ont, à leur tour, façonné ces systèmes. A l’ère de l'Internet, des milliers d'individus, en tant qu'agents autonomes, peuvent se coordonner en temps réel sans barrière physique et à l’échelle planétaire. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau l'ordre économique. Des milliers d'individus écrivent Wikipedia, le plus volumineux corps de savoir jamais produit, distribué librement et gratuitement. Ils ont aussi créé le système d'exploitation le plus performant, Linux. Ils ont nettoyé un pays entier, l'Estonie, en 24 heures. Ils ont fabriqué une des voitures les plus économiques en quelques mois, Wikispeed. Ils ont créé un système de paiement sans banque, Bitcoin. Tout cela a été motivé par un besoin particulier, face à l'impossibilité de le faire en utilisant les méthodes traditionnelles. La réussite a été spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'on a libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. La désintermédiation, qui est le propre de ce nouveau mode de production et de distribution, est rendue possible par les nouvelles technologies numériques, grâce à la coordination entre agents autonomes. Comme le démontrent les exemples précédents, si nous n'avons pas besoin de banques pour échanger des biens, si nous n'avons pas besoin de compagnies pour construire des voitures, si nous n'avons pas besoin d'un gouvernement pour nettoyer un pays entier, qu'est-ce qu'il adviendra de nos institutions qui façonnent notre société? Le mouvement open source et la fabrication numérique locale est une menace pour les entreprises. La capacité des gouvernements à remplir ses coffres diminue au fur et à mesure que les échanges passent par des cryptomonnaies ou que des biens ne sont plus vendus, mais simplement produits à l'endroit même de leur consommation. Sommes-nous à l'aube d'une crise ou devant une opportunité?


Saturday November 10, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

2:00pm

Présentation: Fonds communautaire d'habitations multi-site
Comment rendre abordable l'habitation en ville
sans payer un loyer qui va payer l'hypothèque du propriétaire?
Nous aborderons un concept novateur:
Son fonctionnement, ses avantages, ses défis politiques et architecturaux.
L'aspect financier sera aussi traité.

Voir PDF attaché.



Speakers
avatar for Marc Tetreault

Marc Tetreault

Marc Tétreault termine une maîtrise en administration publique à l'ENAP comme Analyste en évaluation de programmes publiques & conception de politiques publiques. Il n'a qu'un stage ou un emploi à trouver.Ses domaines d'intérêt sont: La description des problèmes et la création... Read More →



Saturday November 10, 2018 2:00pm - 4:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Sunday, November 11
 

9:00am

ECONOMIE COLLABORATIVE - Parce que tout seul on va plus vite mais qu'ensemble on va plus loin, collaborons avec nos voisins!
Pour participer, inscrivez-vous sur EventBrite

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour produire ce dont ils ont eu besoin pour vivre ensemble et pour se le partager. Au cours de notre histoire, les relations de production et les modes de redistribution ont influencé la formation de différents systèmes sociaux, économiques et politiques: tribaux, esclavagistes, féodaux, capitalistes et socialistes. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisé par les technologies du temps, qui ont, à leur tour, façonné ces systèmes. A l’ère de l'Internet, des milliers d'individus, en tant qu'agents autonomes, peuvent se coordonner en temps réel sans barrière physique et à l’échelle planétaire. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau l'ordre économique. Des milliers d'individus écrivent Wikipedia, le plus volumineux corps de savoir jamais produit, distribué librement et gratuitement. Ils ont aussi créé le système d'exploitation le plus performant, Linux. Ils ont nettoyé un pays entier, l'Estonie, en 24 heures. Ils ont fabriqué une des voitures les plus économiques en quelques mois, Wikispeed. Ils ont créé un système de paiement sans banque, Bitcoin. Tout cela a été motivé par un besoin particulier, face à l'impossibilité de le faire en utilisant les méthodes traditionnelles. La réussite a été spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'on a libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. La désintermédiation, qui est le propre de ce nouveau mode de production et de distribution, est rendue possible par les nouvelles technologies numériques, grâce à la coordination entre agents autonomes. Comme le démontrent les exemples précédents, si nous n'avons pas besoin de banques pour échanger des biens, si nous n'avons pas besoin de compagnies pour construire des voitures, si nous n'avons pas besoin d'un gouvernement pour nettoyer un pays entier, qu'est-ce qu'il adviendra de nos institutions qui façonnent notre société? Le mouvement open source et la fabrication numérique locale est une menace pour les entreprises. La capacité des gouvernements à remplir ses coffres diminue au fur et à mesure que les échanges passent par des cryptomonnaies ou que des biens ne sont plus vendus, mais simplement produits à l'endroit même de leur consommation. Sommes-nous à l'aube d'une crise ou devant une opportunité?


Sunday November 11, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

11:00am

Defi exploration de données environnementales, base de données ouverte
Limited Capacity seats available

Aidez Réalité climatique Canada à récolter des données pour soutenir la lutte contre les changements climatiques, à travers le projet Ligue Nationale du Climat. Nous animerons un atelier intensif de 11h à 16h afin de colleter un maximum de données avant la fermeture du volet recherche de cette 1ère édition du projet! Ce travail permettra de classer différentes villes canadiennes selon 30 indicateurs à tendance carboneutre développés par Réalité climatique Canada dans le cadre de ce projet.

Emmenez votre ordinateur portable! :)

Les décisions basées sur les données sont essentielles pour garantir que notre planète reste dans des limites écologiques sûres. La National Climate League transforme la course à la neutralité carbone en une compétition amicale opposant vingt municipalités canadiennes. Le NCL Datathon verra les équipes confrontées au défi de créer une base de données ouverte en recherchant 30 indicateurs qui améliorent la qualité de vie tout en réduisant les émissions de GES dans chacune des vingt villes.

Tiré du site Web de Carrefour climat :
"Les villes sont la clé de voûte de la lutte aux changements climatiques. Elles ont juridiction sur le transport et sur la gestion des déchets; elles peuvent édicter des règlements et planifier l'utilisation du territoire; ce sont des laboratoires ou des solutions sont expérimentées avant d'être appliquées à grande échelle."

Voir plus

Come help The Climate Reality Project to collect data with the intention to support the fight against climate change, through the National Climate League Project. We will animate an intensive workshop from 11am to 4pm to collect maximum data before the closure of the research part of this project (1st edition!). Our work will allow to rank different cities across Canada according to 30 carbo-friendly indicators constructed by the Climate Reality Project Canada.

Bring your laptop! :)

Data driven decisions are key to ensuring our planet stays within safe ecological boundaries. The National Climate League turns the race towards carbon neutrality into a friendly competition between twenty Canadian municipalities. The NCL Datathon will see teams challenged to build an open database by seeking out 30 indicators that improve quality of life while reducing GHG emissions in each of the twenty cities.

See more

Speakers
avatar for Matthew Chapman

Matthew Chapman

National Campaign Coordinator, The Climate Reality Project
Driven to be the change I want to see, I seize opportunities to foster sustainable business practices and egalitarian reforms


Sunday November 11, 2018 11:00am - 4:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

ECONOMIE COLLABORATIVE - Parce que tout seul on va plus vite mais qu'ensemble on va plus loin, collaborons avec nos voisins!
Pour participer, inscrivez-vous sur EventBrite

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour produire ce dont ils ont eu besoin pour vivre ensemble et pour se le partager. Au cours de notre histoire, les relations de production et les modes de redistribution ont influencé la formation de différents systèmes sociaux, économiques et politiques: tribaux, esclavagistes, féodaux, capitalistes et socialistes. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisé par les technologies du temps, qui ont, à leur tour, façonné ces systèmes. A l’ère de l'Internet, des milliers d'individus, en tant qu'agents autonomes, peuvent se coordonner en temps réel sans barrière physique et à l’échelle planétaire. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau l'ordre économique. Des milliers d'individus écrivent Wikipedia, le plus volumineux corps de savoir jamais produit, distribué librement et gratuitement. Ils ont aussi créé le système d'exploitation le plus performant, Linux. Ils ont nettoyé un pays entier, l'Estonie, en 24 heures. Ils ont fabriqué une des voitures les plus économiques en quelques mois, Wikispeed. Ils ont créé un système de paiement sans banque, Bitcoin. Tout cela a été motivé par un besoin particulier, face à l'impossibilité de le faire en utilisant les méthodes traditionnelles. La réussite a été spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'on a libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. La désintermédiation, qui est le propre de ce nouveau mode de production et de distribution, est rendue possible par les nouvelles technologies numériques, grâce à la coordination entre agents autonomes. Comme le démontrent les exemples précédents, si nous n'avons pas besoin de banques pour échanger des biens, si nous n'avons pas besoin de compagnies pour construire des voitures, si nous n'avons pas besoin d'un gouvernement pour nettoyer un pays entier, qu'est-ce qu'il adviendra de nos institutions qui façonnent notre société? Le mouvement open source et la fabrication numérique locale est une menace pour les entreprises. La capacité des gouvernements à remplir ses coffres diminue au fur et à mesure que les échanges passent par des cryptomonnaies ou que des biens ne sont plus vendus, mais simplement produits à l'endroit même de leur consommation. Sommes-nous à l'aube d'une crise ou devant une opportunité?


Sunday November 11, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Monday, November 12
 

9:00am

POLITIQUES PUBLIQUES - Comment les politiques publiques doivent soutenir le progrès responsable?
La matinée se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour diriger le développement de leur société, pour servir les ambitions du plus fort, ou les besoins d’une collectivité, une élite, ou le peuple. Au cours de notre histoire, nous avons subi la volonté des rois, le consensus des marchands, des industrialistes, des financiers... Sous la pression du lobby privé et des activistes, les classes politiques professionnalisées ont déterminé le curseur du compromis entre les pouvoirs économiques et le peuple. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonnées l’intervention de différentes factions sociales pour forger notre avenir. A l’ère de l'Internet et des media sociaux, les sensibilités publiques s’enflamment et l’action sociale s’amplifie, l’industrie du fake news s'écroule. A l'ère de Wikileaks, les faces cachées des politiques publiques sont exposées. La multitude n’est plus divisée. Elle crée des structures pour combattre l’injustice sociale, pour se construire un nouvel idéal et pour le mettre en pratique. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau les politiques publiques. Les gouvernement cèdent et deviennent plus consultatifs, pour inclure la volonté publique dans ses actions pour influencer le développement social. Récemment, dans l'ouest canadien, des mouvements populaires ont déraillé le projet de pipeline Trans Mountain, pour transporter du pétrole de l’Alberta à la Colombie Britannique. Oui, des milliers de personnes hautement coordonnés à l’aide de media sociaux ont résonnés aux valeurs environnementales derrière cette cause, car cela est le propre de cette nouvelle multitude, devenue cohésive et cohérente à l’aide des nouvelles technologies numériques. Ils l'ont fait parce qu'ils se sont sentis exclus, trahis et parce qu’ils croient en leur cause. Ils ont réussi d'une manière spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'ils ont libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. Comme le démontrent l’exemple précédent, le rapport de force entre la nouvelle multitude et les intérêts économiques change. Et si la population avait été incluse pour participer au processus Trans Mountain dès le départ pour trouver un consensus avec les promoteurs du projet dans un processus transparent et collaboratif? Et si nous dépassons l’adversarialité, pour bâtir une société inclusive, si nos gouvernements dépassent le mode consultatif et adoptent le mode participatif?

Speakers
avatar for Yan Chantrel

Yan Chantrel

Établi à Montréal depuis janvier 2011.Élu Conseiller Consulaire et Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Étranger (AFE) depuis mai 2014.Coordonnateur pour le comité consultatif pour la clientèle judiciarisée adulte (CCCJA) depuis 2015. Mise en place d'une campagne... Read More →
avatar for Jon Husband

Jon Husband

Researcher, Wirearchy
avatar for Guillaume Lavoie

Guillaume Lavoie

City Councilor, City of Montreal
Guillaume Lavoie est entrepreneur en politiques publiques et chargé de cours à l'École nationale d'administration publique. L'un des experts les plus en vue sur l’économie collaborative, Guillaume a conseillé de nombreuses organisations publiques et privés, et présenté 200... Read More →



Monday November 12, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

POLITIQUES PUBLIQUES - Comment les politiques publiques doivent soutenir le progrès responsable?
L’après-midi se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour diriger le développement de leur société, pour servir les ambitions du plus fort, ou les besoins d’une collectivité, une élite, ou le peuple. Au cours de notre histoire, nous avons subi la volonté des rois, le consensus des marchands, des industrialistes, des financiers... Sous la pression du lobby privé et des activistes, les classes politiques professionnalisées ont déterminé le curseur du compromis entre les pouvoirs économiques et le peuple. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonnées l’intervention de différentes factions sociales pour forger notre avenir. A l’ère de l'Internet et des media sociaux, les sensibilités publiques s’enflamment et l’action sociale s’amplifie, l’industrie du fake news s'écroule. A l'ère de Wikileaks, les faces cachées des politiques publiques sont exposées. La multitude n’est plus divisée. Elle crée des structures pour combattre l’injustice sociale, pour se construire un nouvel idéal et pour le mettre en pratique. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau les politiques publiques. Les gouvernement cèdent et deviennent plus consultatifs, pour inclure la volonté publique dans ses actions pour influencer le développement social. Récemment, dans l'ouest canadien, des mouvements populaires ont déraillé le projet de pipeline Trans Mountain, pour transporter du pétrole de l’Alberta à la Colombie Britannique. Oui, des milliers de personnes hautement coordonnés à l’aide de media sociaux ont résonnés aux valeurs environnementales derrière cette cause, car cela est le propre de cette nouvelle multitude, devenue cohésive et cohérente à l’aide des nouvelles technologies numériques. Ils l'ont fait parce qu'ils se sont sentis exclus, trahis et parce qu’ils croient en leur cause. Ils ont réussi d'une manière spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'ils ont libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. Comme le démontrent l’exemple précédent, le rapport de force entre la nouvelle multitude et les intérêts économiques change. Et si la population avait été incluse pour participer au processus Trans Mountain dès le départ pour trouver un consensus avec les promoteurs du projet dans un processus transparent et collaboratif? Et si nous dépassons l’adversarialité, pour bâtir une société inclusive, si nos gouvernements dépassent le mode consultatif et adoptent le mode participatif?

Speakers
avatar for Tiberius Brastaviceanu

Tiberius Brastaviceanu

co-fondateur, Sensorica
10 years of activity and experience with participatory/collaborative economic practices.  On the organizational side, I am one of the main architects of the open value network model, and very instrumental in its implementation. I work very closely with the developers of our IT infrastructure, and I am very active in shaping our governance. I also do a lot of network weaving, coordination, facilitation, guidance, documentation and network animation. On the... Read More →
avatar for Jon Husband

Jon Husband

Researcher, Wirearchy
avatar for David Lametti

David Lametti

Député pour LaSalle—Émard—Verdun (Québec), Gouvernement du Canada
Secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économiqueParliamentary Secretary to the Minister of Innovation, Science and Economic Development
avatar for Agathe LEHEL

Agathe LEHEL

Connecteure, Ouishare
Ouishare est un réseau international rassemblé autour de la transition durable des sociétés par les pratiques collaboratives et la transition numérique. Véritable laboratoire d’individus, d’idées et de projets, ouishare s’appuie sur les communautés locales pour soutenir... Read More →


Monday November 12, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Tuesday, November 13
 

9:00am

POLITIQUES PUBLIQUES - Comment les politiques publiques doivent soutenir le progrès responsable?
La matinée se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour diriger le développement de leur société, pour servir les ambitions du plus fort, ou les besoins d’une collectivité, une élite, ou le peuple. Au cours de notre histoire, nous avons subi la volonté des rois, le consensus des marchands, des industrialistes, des financiers... Sous la pression du lobby privé et des activistes, les classes politiques professionnalisées ont déterminé le curseur du compromis entre les pouvoirs économiques et le peuple. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonnées l’intervention de différentes factions sociales pour forger notre avenir. A l’ère de l'Internet et des media sociaux, les sensibilités publiques s’enflamment et l’action sociale s’amplifie, l’industrie du fake news s'écroule. A l'ère de Wikileaks, les faces cachées des politiques publiques sont exposées. La multitude n’est plus divisée. Elle crée des structures pour combattre l’injustice sociale, pour se construire un nouvel idéal et pour le mettre en pratique. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau les politiques publiques. Les gouvernement cèdent et deviennent plus consultatifs, pour inclure la volonté publique dans ses actions pour influencer le développement social. Récemment, dans l'ouest canadien, des mouvements populaires ont déraillé le projet de pipeline Trans Mountain, pour transporter du pétrole de l’Alberta à la Colombie Britannique. Oui, des milliers de personnes hautement coordonnés à l’aide de media sociaux ont résonnés aux valeurs environnementales derrière cette cause, car cela est le propre de cette nouvelle multitude, devenue cohésive et cohérente à l’aide des nouvelles technologies numériques. Ils l'ont fait parce qu'ils se sont sentis exclus, trahis et parce qu’ils croient en leur cause. Ils ont réussi d'une manière spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'ils ont libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. Comme le démontrent l’exemple précédent, le rapport de force entre la nouvelle multitude et les intérêts économiques change. Et si la population avait été incluse pour participer au processus Trans Mountain dès le départ pour trouver un consensus avec les promoteurs du projet dans un processus transparent et collaboratif? Et si nous dépassons l’adversarialité, pour bâtir une société inclusive, si nos gouvernements dépassent le mode consultatif et adoptent le mode participatif?

Speakers
avatar for Jean-Francois Cantin

Jean-Francois Cantin

Analyste - Information stratégique, ARTM
avatar for Véronique Dufort

Véronique Dufort

Laboratoire d'Innovation Urbaine de Montréal
Véronique Dufort agit à titre de conseillère au Laboratoire d'innovation urbaine de la Ville où elle œuvre au rayonnement des données ouvertes de Montréal. Ingénieure en géomatique de formation, elle détient une expertise en analyse et gestion d’informations spatiales... Read More →
avatar for Jon Husband

Jon Husband

Researcher, Wirearchy
avatar for Jérôme Laviolette

Jérôme Laviolette

Fondation David Suzuki
Jérôme Laviolette détient un baccalauréat en génie civil de Polytechnique Montréal ainsi qu’une maîtrise (M.Sc.A) en génie civil – orientation transport complétée sous la direction des professeurs Catherine Morency et Nicolas Saunier. En 2017-2018, il a travaillé comme... Read More →
avatar for Zvi Leve

Zvi Leve

Zvi Leve est un expert reconnu dans la modélisation des transports dont les intérêts se concentrent sur les liens entre le transport, l’aménagement et le développement durable. Quand il ne passe pas son temps à évaluer les répercussions des projets d'infrastructure à grande... Read More →



Tuesday November 13, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

POLITIQUES PUBLIQUES - Comment les politiques publiques doivent soutenir le progrès responsable?
L’après-midi se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour diriger le développement de leur société, pour servir les ambitions du plus fort, ou les besoins d’une collectivité, une élite, ou le peuple. Au cours de notre histoire, nous avons subi la volonté des rois, le consensus des marchands, des industrialistes, des financiers... Sous la pression du lobby privé et des activistes, les classes politiques professionnalisées ont déterminé le curseur du compromis entre les pouvoirs économiques et le peuple. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonnées l’intervention de différentes factions sociales pour forger notre avenir. A l’ère de l'Internet et des media sociaux, les sensibilités publiques s’enflamment et l’action sociale s’amplifie, l’industrie du fake news s'écroule. A l'ère de Wikileaks, les faces cachées des politiques publiques sont exposées. La multitude n’est plus divisée. Elle crée des structures pour combattre l’injustice sociale, pour se construire un nouvel idéal et pour le mettre en pratique. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau les politiques publiques. Les gouvernement cèdent et deviennent plus consultatifs, pour inclure la volonté publique dans ses actions pour influencer le développement social. Récemment, dans l'ouest canadien, des mouvements populaires ont déraillé le projet de pipeline Trans Mountain, pour transporter du pétrole de l’Alberta à la Colombie Britannique. Oui, des milliers de personnes hautement coordonnés à l’aide de media sociaux ont résonnés aux valeurs environnementales derrière cette cause, car cela est le propre de cette nouvelle multitude, devenue cohésive et cohérente à l’aide des nouvelles technologies numériques. Ils l'ont fait parce qu'ils se sont sentis exclus, trahis et parce qu’ils croient en leur cause. Ils ont réussi d'une manière spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'ils ont libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. Comme le démontrent l’exemple précédent, le rapport de force entre la nouvelle multitude et les intérêts économiques change. Et si la population avait été incluse pour participer au processus Trans Mountain dès le départ pour trouver un consensus avec les promoteurs du projet dans un processus transparent et collaboratif? Et si nous dépassons l’adversarialité, pour bâtir une société inclusive, si nos gouvernements dépassent le mode consultatif et adoptent le mode participatif?

Speakers
avatar for Jon Husband

Jon Husband

Researcher, Wirearchy



Tuesday November 13, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Wednesday, November 14
 

9:00am

Journée des entrepreneurs collaboratifs
Venez tomber en amour avec l'entrepreneuriat collaboratif

Wednesday November 14, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

Journée des entrepreneurs collaboratifs
Venez tomber en amour avec l'entrepreneuriat collaboratif

Wednesday November 14, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

5:00pm

5 à 7 avec Dimitri Roussopoulos ~ Écologie politique
En compagnie de Dimitri Roussopoulos, nous y parlerons de gouvernance, d'écologie politique, et de comment les citoyens peuvent être efficaces dans leurs actions pour entraîner un changement social, retrouvant par là même leurs pouvoirs de démocratie directe. Le livre de Dimitri, L'écologie politique : Au-delà de l'environnementalisme, est disponible en français, anglais, grec, danois et turc! La présentation sera donnée en anglais.

With Dimitri Roussopoulos, focusing on governance, political ecology, and how citizens can be effective in their actions to bring about system change, therefore reclaiming their direct democratic powers. Dimitri's book, Political Ecology: System Change, Not Climate Change, is available in French, English, Greek, Danish, and Turkish.  The presentation will be in English.

Pour vous inscrire cliquez ici

Speakers
avatar for Dimitri Roussopoulos

Dimitri Roussopoulos

co-president, Sierra Club Québec
Les écologistes, selon Dimitri Roussopoulos, souhaitent bien plus que de protéger l'environnement; ils demandent de nouvelles communautés, de nouveaux modes de vie et une nouvelle façon de faire la politique.Dimitri explore l'histoire de la gestion étatique de l'environnement... Read More →



Wednesday November 14, 2018 5:00pm - 6:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Thursday, November 15
 

9:00am

GOUVERNANCE - Comment sécuriser l'éthique d'une structure par sa gouvernance?
La matinée se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour réguler leurs activités et pour prendre des décisions ensemble. Au cours de notre histoire, les relations entre individus ont été structurées par les affiliations familiales, la culture et la religion. Pour aligner les actions d'une masse d'individus, nous avons utilisé le respect, la persuasion, la force et la coercition, les contrats et les institutions. Nous avons suivi le conseil des vieux, des mystiques et des sages, l’autorité du plus fort, la volonté de la majorité et nous nous sommes laissés guider par des principes. Chaque contexte à chaque époque a été caractérisé par un champ de possibilités actualisé par les technologies du temps qui ont façonné ces systèmes de gouvernance. L'inaccessibilité immédiate à l'autre, à sa réputation, à ses motivations et ses intentions, l'inaccessibilité immédiate aux données et à l'information, à l'assentiment publique, l’impossibilité d’échanger et de se coordonner en grand nombre d'individus, tout cela engendre la nécessité de points focaux d'information, de connaissance et d'expertise qui deviennent des leviers de pouvoir qui s'exercent à travers des processus décisionnels centralisés et obscurs. L’incompétence et la corruption s'installent et s'accumulent par l’intermédiaire de ces relations de pouvoir. A l’ère du numérique, tout cela est inversé. L'Internet permet à toute une population de formuler, débattre et voter des lois et favorise une démocratie directe, ouverte, participative. Wikileaks met de la transparence sur les plus grands secrets des coulisses du pouvoir. Le réseau Bitcoin qui fournit un service d’échange à l’échelle planétaire n'a pas de siège sociale ni de PDG. Oui, pas de PDG, car cela est le propre de nouveaux systèmes de gouvernance, la décentralisation du pouvoir, ainsi que des méthodes décisionnelles participatives et directes, rendues possible par les nouvelles technologies numériques. Les gens les adoptent pour mettre en place des actions à l’échelle globale, à travers leur réseaux et communautés. Ils performent à merveille, ce qui nous laisse croire qu'ils ont libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. Comme le démontrent les exemples précédents, si nos politiciens ne peuvent plus cacher leur actions, si nous n'avons même plus besoin de représentation pour proposer et voter des lois, si nous n'avons plus besoin de PDG pour nos entreprises, qu'est-ce qu'il deviendra des institutions qui façonnent notre société? Les états perdent la face quand leurs secrets sont exposés aux yeux du grand public. Les entreprises classiques n'arrivent plus à se positionner par rapport aux changements accélérés de leur réalité économique et se font devancer par des réseaux ouverts et agiles sur le plan de l'innovation. Sommes-nous à l'aube d'une crise ou devant une opportunité?

Speakers
avatar for Tiberius Brastaviceanu

Tiberius Brastaviceanu

co-fondateur, Sensorica
10 years of activity and experience with participatory/collaborative economic practices.  On the organizational side, I am one of the main architects of the open value network model, and very instrumental in its implementation. I work very closely with the developers of our IT infrastructure, and I am very active in shaping our governance. I also do a lot of network weaving, coordination, facilitation, guidance, documentation and network animation. On the... Read More →
avatar for Pascal Ngu Cho

Pascal Ngu Cho

EOS/Steem Québec, Directeur Institut DPoS, DPoS, DigiiBit
Entrepreneur/Consultant Blockchain Senior, possédant une solide expérience en technologie blockchain, contrôle et gestion des risques, gouvernance collaborative et finance inclusive.Contributions: Gouvernance à l’ère des technologies et organisations distribuées [Blockchain... Read More →
avatar for Agathe LEHEL

Agathe LEHEL

Connecteure, Ouishare
Ouishare est un réseau international rassemblé autour de la transition durable des sociétés par les pratiques collaboratives et la transition numérique. Véritable laboratoire d’individus, d’idées et de projets, ouishare s’appuie sur les communautés locales pour soutenir... Read More →
avatar for Jonathan Nuss

Jonathan Nuss

Lawyer
Pratique en droit des sociétés et droit commercial axée sur la gouvernance, le droit public et réglementaire, le financement immobilier et les transactions transfrontalières, ainsi que sur les questions relatives aux organismes de bienfaisance et aux organisations à but non... Read More →



Thursday November 15, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

GOUVERNANCE - Comment sécuriser l'éthique d'une structure par sa gouvernance?
L’après-midi se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour réguler leurs activités et pour prendre des décisions ensemble. Au cours de notre histoire, les relations entre individus ont été structurées par les affiliations familiales, la culture et la religion. Pour aligner les actions d'une masse d'individus, nous avons utilisé le respect, la persuasion, la force et la coercition, les contrats et les institutions. Nous avons suivi le conseil des vieux, des mystiques et des sages, l’autorité du plus fort, la volonté de la majorité et nous nous sommes laissés guider par des principes. Chaque contexte à chaque époque a été caractérisé par un champ de possibilités actualisé par les technologies du temps qui ont façonné ces systèmes de gouvernance. L'inaccessibilité immédiate à l'autre, à sa réputation, à ses motivations et ses intentions, l'inaccessibilité immédiate aux données et à l'information, à l'assentiment publique, l’impossibilité d’échanger et de se coordonner en grand nombre d'individus, tout cela engendre la nécessité de points focaux d'information, de connaissance et d'expertise qui deviennent des leviers de pouvoir qui s'exercent à travers des processus décisionnels centralisés et obscurs. L’incompétence et la corruption s'installent et s'accumulent par l’intermédiaire de ces relations de pouvoir. A l’ère du numérique, tout cela est inversé. L'Internet permet à toute une population de formuler, débattre et voter des lois et favorise une démocratie directe, ouverte, participative. Wikileaks met de la transparence sur les plus grands secrets des coulisses du pouvoir. Le réseau Bitcoin qui fournit un service d’échange à l’échelle planétaire n'a pas de siège sociale ni de PDG. Oui, pas de PDG, car cela est le propre de nouveaux systèmes de gouvernance, la décentralisation du pouvoir, ainsi que des méthodes décisionnelles participatives et directes, rendues possible par les nouvelles technologies numériques. Les gens les adoptent pour mettre en place des actions à l’échelle globale, à travers leur réseaux et communautés. Ils performent à merveille, ce qui nous laisse croire qu'ils ont libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. Comme le démontrent les exemples précédents, si nos politiciens ne peuvent plus cacher leur actions, si nous n'avons même plus besoin de représentation pour proposer et voter des lois, si nous n'avons plus besoin de PDG pour nos entreprises, qu'est-ce qu'il deviendra des institutions qui façonnent notre société? Les états perdent la face quand leurs secrets sont exposés aux yeux du grand public. Les entreprises classiques n'arrivent plus à se positionner par rapport aux changements accélérés de leur réalité économique et se font devancer par des réseaux ouverts et agiles sur le plan de l'innovation. Sommes-nous à l'aube d'une crise ou devant une opportunité?

Speakers
avatar for Tiberius Brastaviceanu

Tiberius Brastaviceanu

co-fondateur, Sensorica
10 years of activity and experience with participatory/collaborative economic practices.  On the organizational side, I am one of the main architects of the open value network model, and very instrumental in its implementation. I work very closely with the developers of our IT infrastructure, and I am very active in shaping our governance. I also do a lot of network weaving, coordination, facilitation, guidance, documentation and network animation. On the... Read More →
avatar for Pascal Ngu Cho

Pascal Ngu Cho

EOS/Steem Québec, Directeur Institut DPoS, DPoS, DigiiBit
Entrepreneur/Consultant Blockchain Senior, possédant une solide expérience en technologie blockchain, contrôle et gestion des risques, gouvernance collaborative et finance inclusive.Contributions: Gouvernance à l’ère des technologies et organisations distribuées [Blockchain... Read More →
avatar for Agathe LEHEL

Agathe LEHEL

Connecteure, Ouishare
Ouishare est un réseau international rassemblé autour de la transition durable des sociétés par les pratiques collaboratives et la transition numérique. Véritable laboratoire d’individus, d’idées et de projets, ouishare s’appuie sur les communautés locales pour soutenir... Read More →
avatar for Jonathan Nuss

Jonathan Nuss

Lawyer
Pratique en droit des sociétés et droit commercial axée sur la gouvernance, le droit public et réglementaire, le financement immobilier et les transactions transfrontalières, ainsi que sur les questions relatives aux organismes de bienfaisance et aux organisations à but non... Read More →
avatar for Soren Tinning

Soren Tinning

Treewatt Consulting
Søren’s work is focused on governance (consulting, research, and education) for sustainable and community-based organisations such as coops, blockchains, and P2P based networks - especially within the clean energy and mobility sector. He is also the co-founder of Treewatt Consulting... Read More →



Thursday November 15, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

5:00pm

GOUVERNANCE - Remue-méninges pour protéger notre souveraineté nationale, provinciale et économique
Vous êtes vraiment plus riches et plus puissants que vous ne le pensez!L’Union du Peuple Canadien est à propos que chacun d’entre nous prenne des initiatives simples et légales pour mettre fin à notre système de dictature pour la Democratie Direct à 100% de veto et de mettre fin à la mondialisation par les PPP (P3’s) – Partenariat Public et Privé.
Ceci peut être réalisé en plaçant le Peuple dans nos positions légitimes tant que copropriétaires et actionnaires  légaux  de la couronne du canada et de nos provinces et ayant «l’AUTORITÉ DÉCISIONNELLE DÉFINITIVE» dans tous les aspects de la gouvernance, y compris le DROIT INTERNATIONAL et de transformer aussi l’économie canadienne à l’imposition de taxation en DIVIDENDES.


Rien n’existe dans la loi qui surpasse la volonté du peuple en ce qui concerne notre gouvernance.Cela signifie que le type de gouvernance que nous, l’ensemble de la population choisirons,  sera la façon dont nous nous gouvernerons.
Au niveau de la justice, notre système de gouvernance n’est pas justiciable par les tribunaux ; par conséquent les cours ne peuvent pas juger sur notre système démocratique.  Une démocratie signifie la volonté du peuple et c’est à chacun de nous qui doit le déclarer en tant qu’actionnaires/copropriétaires de la couronne Canadienne et non les politiciens qui le font présentement sous une forme de dictature.
C’est pourquoi les partis politiques souhaitent contrôler ladite démocratie actuelle afin de nous maintenir sous la gouvernance de facto. C’est également la raison pour laquelle les Canadiens n’ont jamais eu de référendum pour déterminer leur avenir et leur gouvernance de leur pays. Toutefois, ensemble, cela peut changer s’il y a union du peuple.

Speakers
avatar for Nicole Lebrasseur

Nicole Lebrasseur

CEO, Union du Peuple Canadien
Nicole Lebrasseur est une militante dynamique et une porte-parole engagée en faveur d'une réforme sociale, tant pour les peuples autochtones que pour les Canadiens. Grâce à sa formation en études de marché pharmaceutique, elle a pu devenir un chef de file dans la mise au point... Read More →


Thursday November 15, 2018 5:00pm - 7:00pm
 
Friday, November 16
 

9:00am

HABITATION - Réinventons le vivre ensemble
La matinée se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Il y a 15,000 ans, nos ancêtres Homo Sapiens construisaient leurs maisons en os de mammouth ou vivaient dans des abris naturels. Ces habitats étant sommaires, leur occupation étaient majoritairement temporaire. Depuis le Paléolithique très ancien, les humains se sont adaptés à différents milieux de vie et climats qui ont impactés leur manière de s’abriter et de vivre ensemble. Avec l’arrivée de la Révolution Agricole, le besoin de permanence s’est fait ressentir et les a mené à s’abriter de façon plus permanente et à adapter leur habitat à leur mode de vie. Le passage de la cueillette et de la chasse à l’agriculture a métamorphosé les habitudes des humains. C’est alors qu’ils ont construit des habitat plus grand, plus confortable, abritant un espace pour stocker la nourriture cultivée, cuisiner, manger, dormir... Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonné l’habitat. A l’ère numérique, des milliers d'individus peuvent connecter leur maison, les rendre autonomes en énergie, produire leurs aliments chez eux ou dans leur milieu de vie. La co-habitation, la colocation, les communautés d’habitation, les logements étudiants à bas prix… il existe autant de solutions de logement alternatifs qu’il existe d’enjeux liés à l’habitat. Au Québec, L'Unité de travail pour l'implantation de logement étudiant (UTILE) se dédie au développement, à l'étude et à la promotion du logement étudiant selon une formule coopérative. Le réseau Écohameaux fait la promotion et soutien le développement d’écofermes multifamiliales et multigénérationelles, d’écovillages. La Fédération des coopératives d'habitation intermunicipale du Montréal métropolitain - regroupement d'entreprises collectives autonomes oeuvrant dans le secteur immobilier - participe à la consolidation des coopératives d'habitation en favorisant l'acquisition de compétences essentielles à l'autogestion de l'entreprise. L’autonomie en énergie et en alimentation, l’accès au logement facilité, le confort de l’habitation individuelle associé aux bénéfices sociaux, environnementaux et économique liés à la vie en communauté… c’est ce que proposent de nombreux collectifs d’individus grâce à la créativité collective. Et si vivre dans dans un appartement individuel tout équipé était une aberration sociale, écologique et économique? Et si, vivre en communauté nous permettait de gagner en qualité de vie sans compromis sur nos indépendances respectives? Et si nous décidions ensemble de ce que nous souhaitons partager et mettre en commun pour accéder à des logements en parfaite adéquation avec nos besoins?

Speakers
avatar for Louise Constantin

Louise Constantin

Conseillère aux affaires associatives et politiques, FECHIMM
Je suis une militante du logement depuis 40 ans, autant sur le plan personnel que professionnel.  J'ai ainsi été membre fondatrice du Comité d'action des citoyennes et citoyens de Verdun et du FRAPRU (et j'en suis toujours membre).  J'ai travaillé dans 2 GRT, celui de Verdun... Read More →



Friday November 16, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

HABITATION - Réinventons le vivre ensemble
L'après-midi se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Il y a 15,000 ans, nos ancêtres Homo Sapiens construisaient leurs maisons en os de mammouth ou vivaient dans des abris naturels. Ces habitats étant sommaires, leur occupation étaient majoritairement temporaire. Depuis le Paléolithique très ancien, les humains se sont adaptés à différents milieux de vie et climats qui ont impactés leur manière de s’abriter et de vivre ensemble. Avec l’arrivée de la Révolution Agricole, le besoin de permanence s’est fait ressentir et les a mené à s’abriter de façon plus permanente et à adapter leur habitat à leur mode de vie. Le passage de la cueillette et de la chasse à l’agriculture a métamorphosé les habitudes des humains. C’est alors qu’ils ont construit des habitat plus grand, plus confortable, abritant un espace pour stocker la nourriture cultivée, cuisiner, manger, dormir... Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonné l’habitat. A l’ère numérique, des milliers d'individus peuvent connecter leur maison, les rendre autonomes en énergie, produire leurs aliments chez eux ou dans leur milieu de vie. La co-habitation, la colocation, les communautés d’habitation, les logements étudiants à bas prix… il existe autant de solutions de logement alternatifs qu’il existe d’enjeux liés à l’habitat. Au Québec, L'Unité de travail pour l'implantation de logement étudiant (UTILE) se dédie au développement, à l'étude et à la promotion du logement étudiant selon une formule coopérative. Le réseau Écohameaux fait la promotion et soutien le développement d’écofermes multifamiliales et multigénérationelles, d’écovillages. La Fédération des coopératives d'habitation intermunicipale du Montréal métropolitain - regroupement d'entreprises collectives autonomes oeuvrant dans le secteur immobilier - participe à la consolidation des coopératives d'habitation en favorisant l'acquisition de compétences essentielles à l'autogestion de l'entreprise. L’autonomie en énergie et en alimentation, l’accès au logement facilité, le confort de l’habitation individuelle associé aux bénéfices sociaux, environnementaux et économique liés à la vie en communauté… c’est ce que proposent de nombreux collectifs d’individus grâce à la créativité collective. Et si vivre dans dans un appartement individuel tout équipé était une aberration sociale, écologique et économique? Et si, vivre en communauté nous permettait de gagner en qualité de vie sans compromis sur nos indépendances respectives? Et si nous décidions ensemble de ce que nous souhaitons partager et mettre en commun pour accéder à des logements en parfaite adéquation avec nos besoins?

Speakers
avatar for Douglas Jack

Douglas Jack

Coordinateur, Indigene Community
Douglas Jack est impliqué depuis 60 ans dans: 1) la construction de maisons, de centres communautaires et d'ateliers, la conception, l'architecture, 2) la comptabilité d'entreprise et organisationnelle, la comptabilité de ressources humaines, 3) la cartographie géologique et environnementale... Read More →
avatar for Maude Ledoux

Maude Ledoux

Travailleure autonome
Détient une maîtrise en architecture et est spécialisée dans la conception de bâtiment sain, écologique et à faible impact énergétique.



Friday November 16, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

5:00pm

5 à 7 avec Dimitri Roussopoulos ~ Urbanisation & écologie
En compagnie de Dimitri Roussopoulos sur le thème de l'habitation, inspirée de son livre paru en 2017, The rise of cities. Cette conférence portera sur comment l'écologie et l'urbanisation s'impactent l'un l'autre, sur la rationalisation de l'espace urbain, ainsi que sur la coopérative d'habitation Milton-Park en tant que modèle d'habitation à émuler. La présentation sera donnée en anglais.

With Dimitri Roussopoulos, focusing on habitation and drawing on Dimitri's book The Rise of Cities (Black Rose Books, 2017). This talk will discuss how urbanization and ecology impact each other, rationalizing urban space, and Montreal's Milton Park housing coop as a habitation model.   The presentation will be in English.

Pour vous inscrire cliquez ici

Speakers
avatar for Dimitri Roussopoulos

Dimitri Roussopoulos

co-president, Sierra Club Québec
Les écologistes, selon Dimitri Roussopoulos, souhaitent bien plus que de protéger l'environnement; ils demandent de nouvelles communautés, de nouveaux modes de vie et une nouvelle façon de faire la politique.Dimitri explore l'histoire de la gestion étatique de l'environnement... Read More →



Friday November 16, 2018 5:00pm - 6:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Saturday, November 17
 

9:00am

ALIMENTATION & AGRICULTURE URBAINE - Réinventons la chaîne alimentaire pour une alimentation saine, durable et inclusive
Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

FRANÇAISE
L'agriculture linéaire à 2 dimensions (latin 'ager' = 'champ') est généralement associée à 'trop de travail'. ‘Ferme’ de terme française = "contrat de servitude entre le serf ou le paysan et l'aristocrate"). L'utilisation de mots dans le contexte de violence et d'asservissement hiérarchique de la période coloniale (7 000 ans) montre à quel point l'attitude coloniale à l'égard de la nature est marquée par l'aliénation. "Forêt" vient du latin "foris" = "extérieur" (voir foreign / étranger). Les agriculteurs nord-américains sont des esclaves dont le nombre d'heures dépasse de loin 40 heures par semaine. La vie des agriculteurs et des travailleurs des pays du tiers monde est l’esclavage.
Dans notre temps artificiel et transformé avec des taux élevés d’alcool (25%) et l’obésité (50%) et d’autres troubles tels que la bullémie ou le fast-food compulsif, la plupart des gens sont même aliénés contre la nourriture elle-même. Pourtant, la nourriture est l’un des principaux rapports de l’humanité et de toutes les espèces avec l’intelligence, le sens et les plans de la nature.
L'aliénation humaine fait-elle partie de la conception de la nature ou est-elle une imposition artificielle imposée par l'oligarque ignorant à qui appartient notre système de répression?
En effet, les réfugiés économico-écologiques européens étaient poussés par des dizaines de millions de personnes à fuir l'Europe et étaient donc exploités comme un oligarque envahissant et occupant une force "envahissante" pour conquérir et générer le génocide des Premières Nations d'ici et du monde entier. Les colons sous commandement oligarque ont imposé l'échec de la gestion des oligarques au monde entier. Les intendants des terres des Premières nations ici et les peuples «indigènes» (l’auto-génération) cultivaient dans le monde une abondance de nourriture, de matériaux, d’énergie et de cycle de l’eau, tout comme les Européens celtes et slaves ou les peuples du monde entier. Les victimes deviennent des agresseurs.
Comment pouvons-nous soutenir les cadeaux alimentaires de la nature dans nos arrière-cours, nos allées et nos espaces non surveillés?
Comment pouvons-nous nous aligner avec la nature en tant qu'individus et en tant que race humaine?

ORCHARDS DE POLYCULTURE
Les études sur les «Sylvalizations» (L 'sylva' = 'arbres') du verger polyculture tridimensionnel, indigène dans le monde entier, remontent au-delà du seuil de 7 000 ans des «civilisations». Les vergers de polyculture cultivés par les Premières nations étaient des récolteurs massifs dont la photosynthèse de 92 à 98% de l'énergie solaire était convertie en cycle d'alimentation, de matériaux, d'énergie et d'eau. Son considéré maintenant que; la polyculture (agroforesterie, jardins forestiers, etc.) est 100 fois (10 000%) plus productive que l’agriculture à deux dimensions. La production alimentaire est la base de toute économie humaine. La pénurie agricole engendre systématiquement l’insécurité, la hiérarchie, le protectionnisme et la guerre. Les agriculteurs, les entreprises agroalimentaires, les universités, les politiques gouvernementales et tous les systèmes alimentaires alignés tirent un avantage considérable de l'alignement sur et tirent parti de l'abondance de la biosphère basée sur les arbres. Cependant, l'incrédulité programmée par l'industrie les empêche de regarder les données. Si les Européens «immigrent» au lieu de continuer à «envahir», nous pouvons toujours apprendre à vivre en abondance sous les auspices des Premières nations et des autres peuples «indigènes» du monde entier. Nettoyons l'environnement, notre esprit et notre économie colonisés en deux dimensions. https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-indigenous-welcome-orchard-food-production-efficiencies

CALCUL DE SYLVALISATION L'agriculture ne fait que synthétiser 2 à 8% de l'énergie solaire, ce qui se reflète à plus de 90% dans la troposphère, où elle propulse les vents du continent vers la mer. Aux latitudes Sahara / Sahel inférieures à 30 degrés nord, le soleil est si vertical et chaud qu’il brûle l’agriculture 2D. Les racines des arbres descendent sur des dizaines de mètres aussi profondes que la canopée dans le substrat terrestre, où elles extraient des minéraux, pompent de l’eau et développent de vastes colonies de nutriments. Les points froids continentaux créés par la photosynthèse complète entraînent des vents marins chauds et humides vers l'intérieur (chaud à froid) où 60% du transfert d'humidité se fait par la condensation du vent chargé d'humidité chaude sur des milliards de kilomètres carrés de surfaces d'écorce et de feuilles fractales. Seulement 40% de l'eau est transférée sous forme de pluie / neige. La photosynthèse dans l'agriculture représente 2 à 8% de l'énergie solaire, ce qui pousse les vents du continent vers la mer, provoquant ainsi un désert permanent. Les déserts du Sahara, de Gobi, d'Atacama, etc. sont tous créés par l'agriculture humaine et l'exploitation d'animaux tels que chèvres domestiques, ovins, bovins, porcins, etc. Les peuples autochtones du monde entier n'exploitaient pas les animaux domestiques mais vivaient dans une collaboration productive avec les "sauvages" (L ‘sylva’ = ‘arbre') spécialistes des soins des arbres et de la biosphère animaux. https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-polyculture-orchards
https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-how-to-grow-your-own-raw-vegan-food-garden
Les aliments à la fois macro en protéines et en amidon ou en micro, minéraux, vitamines, enzymes, phytonutriments, etc., dans les herbes sauvages, les champignons, la vigne, les arbustes et les arbres qui nous entourent possèdent d’excellentes propriétés nutritionnelles pour stimuler l’agroalimentaire sans saveur.
Le moyen humain est de travailler ensemble, là où 70% d’entre nous vivons désormais dans des complexes à logements multiples (appartements, maisons de ville et villages). https://sites.google.com/site/indigenecommunity/relational-economy/extending-our-welcome-participatory-multi-home-cohousing
 
ENGLISH

2-dimensional linear 'Agriculture' (Latin 'ager' = 'field') is typically associated with 'too-much-work'.  Farming from French 'ferme' =  'contract of servitude between the serf or peasant & the aristocrat'). Usage of words within the violence & hierarchal subservience of the colonial period (7000 years), show how colonial attitudes towards nature are o

Speakers
avatar for Douglas Jack

Douglas Jack

Coordinateur, Indigene Community
Douglas Jack est impliqué depuis 60 ans dans: 1) la construction de maisons, de centres communautaires et d'ateliers, la conception, l'architecture, 2) la comptabilité d'entreprise et organisationnelle, la comptabilité de ressources humaines, 3) la cartographie géologique et environnementale... Read More →



Saturday November 17, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

12:00pm

Vergers en Polyculture indigène et plantes indigènes
L'agriculture linéaire à 2 dimensions (latin 'ager' = 'champ') est généralement associée à 'trop de travail'. ‘Ferme’ de terme française = "contrat de servitude entre le serf ou le paysan et l'aristocrate"). L'utilisation de mots dans le contexte de violence et d'asservissement hiérarchique de la période coloniale (7 000 ans) montre à quel point l'attitude coloniale à l'égard de la nature est marquée par l'aliénation. "Forêt" vient du latin "foris" = "extérieur" (voir foreign / étranger). Les agriculteurs nord-américains sont des esclaves dont le nombre d'heures dépasse de loin 40 heures par semaine. La vie des agriculteurs et des travailleurs des pays du tiers monde est l’esclavage.
Dans notre temps artificiel et transformé avec des taux élevés d’alcool (25%) et l’obésité (50%) et d’autres troubles tels que la bullémie ou le fast-food compulsif, la plupart des gens sont même aliénés contre la nourriture elle-même. Pourtant, la nourriture est l’un des principaux rapports de l’humanité et de toutes les espèces avec l’intelligence, le sens et les plans de la nature.
L'aliénation humaine fait-elle partie de la conception de la nature ou est-elle une imposition artificielle imposée par l'oligarque ignorant à qui appartient notre système de répression?
En effet, les réfugiés économico-écologiques européens étaient poussés par des dizaines de millions de personnes à fuir l'Europe et étaient donc exploités comme un oligarque envahissant et occupant une force "envahissante" pour conquérir et générer le génocide des Premières Nations d'ici et du monde entier. Les colons sous commandement oligarque ont imposé l'échec de la gestion des oligarques au monde entier. Les intendants des terres des Premières nations ici et les peuples «indigènes» (l’auto-génération) cultivaient dans le monde une abondance de nourriture, de matériaux, d’énergie et de cycle de l’eau, tout comme les Européens celtes et slaves ou les peuples du monde entier. Les victimes deviennent des agresseurs.
Comment pouvons-nous soutenir les cadeaux alimentaires de la nature dans nos arrière-cours, nos allées et nos espaces non surveillés?
Comment pouvons-nous nous aligner avec la nature en tant qu'individus et en tant que race humaine?
ORCHARDS DE POLYCULTURE
Les études sur les «Sylvalizations» (L 'sylva' = 'arbres') du verger polyculture tridimensionnel, indigène dans le monde entier, remontent au-delà du seuil de 7 000 ans des «civilisations». Les vergers de polyculture cultivés par les Premières nations étaient des récolteurs massifs dont la photosynthèse de 92 à 98% de l'énergie solaire était convertie en cycle d'alimentation, de matériaux, d'énergie et d'eau. Son considéré maintenant que; la polyculture (agroforesterie, jardins forestiers, etc.) est 100 fois (10 000%) plus productive que l’agriculture à deux dimensions. La production alimentaire est la base de toute économie humaine. La pénurie agricole engendre systématiquement l’insécurité, la hiérarchie, le protectionnisme et la guerre. Les agriculteurs, les entreprises agroalimentaires, les universités, les politiques gouvernementales et tous les systèmes alimentaires alignés tirent un avantage considérable de l'alignement sur et tirent parti de l'abondance de la biosphère basée sur les arbres. Cependant, l'incrédulité programmée par l'industrie les empêche de regarder les données. Si les Européens «immigrent» au lieu de continuer à «envahir», nous pouvons toujours apprendre à vivre en abondance sous les auspices des Premières nations et des autres peuples «indigènes» du monde entier. Nettoyons l'environnement, notre esprit et notre économie colonisés en deux dimensions. https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-indigenous-welcome-orchard-food-production-efficiencies
CALCUL DE SYLVALISATION L'agriculture ne fait que synthétiser 2 à 8% de l'énergie solaire, ce qui se reflète à plus de 90% dans la troposphère, où elle propulse les vents du continent vers la mer. Aux latitudes Sahara / Sahel inférieures à 30 degrés nord, le soleil est si vertical et chaud qu’il brûle l’agriculture 2D. Les racines des arbres descendent sur des dizaines de mètres aussi profondes que la canopée dans le substrat terrestre, où elles extraient des minéraux, pompent de l’eau et développent de vastes colonies de nutriments. Les points froids continentaux créés par la photosynthèse complète entraînent des vents marins chauds et humides vers l'intérieur (chaud à froid) où 60% du transfert d'humidité se fait par la condensation du vent chargé d'humidité chaude sur des milliards de kilomètres carrés de surfaces d'écorce et de feuilles fractales. Seulement 40% de l'eau est transférée sous forme de pluie / neige. La photosynthèse dans l'agriculture représente 2 à 8% de l'énergie solaire, ce qui pousse les vents du continent vers la mer, provoquant ainsi un désert permanent. Les déserts du Sahara, de Gobi, d'Atacama, etc. sont tous créés par l'agriculture humaine et l'exploitation d'animaux tels que chèvres domestiques, ovins, bovins, porcins, etc. Les peuples autochtones du monde entier n'exploitaient pas les animaux domestiques mais vivaient dans une collaboration productive avec les "sauvages" (L ‘sylva’ = ‘arbre') spécialistes des soins des arbres et de la biosphère animaux. https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-polyculture-orchards
https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-how-to-grow-your-own-raw-vegan-food-garden
Les aliments à la fois macro en protéines et en amidon ou en micro, minéraux, vitamines, enzymes, phytonutriments, etc., dans les herbes sauvages, les champignons, la vigne, les arbustes et les arbres qui nous entourent possèdent d’excellentes propriétés nutritionnelles pour stimuler l’agroalimentaire sans saveur.
Le moyen humain est de travailler ensemble, là où 70% d’entre nous vivons désormais dans des complexes à logements multiples (appartements, maisons de ville et villages). https://sites.google.com/site/indigenecommunity/relational-economy/extending-our-welcome-participatory-multi-home-cohousing
 
------

2-dimensional linear 'Agriculture' (Latin 'ager' = 'field') is typically associated with 'too-much-work'.  Farming from French 'ferme' =  'contract of servitude between the serf or peasant & the aristocrat'). Usage of words within the violence & hierarchal subservience of the colonial period (7000 years), show how colonial attitudes towards nature are one of alienation. 'Forest' comes from the Latin "foris" = "outside" (see foreign). North-American farmers are machine serving slaves whose hours far exceed 40 hours per week. The life of farmers & workers in 3rd world countries is slavery

Speakers
avatar for Douglas Jack

Douglas Jack

Coordinateur, Indigene Community
Douglas Jack est impliqué depuis 60 ans dans: 1) la construction de maisons, de centres communautaires et d'ateliers, la conception, l'architecture, 2) la comptabilité d'entreprise et organisationnelle, la comptabilité de ressources humaines, 3) la cartographie géologique et environnementale... Read More →



Saturday November 17, 2018 12:00pm - 2:00pm
TBA

1:30pm

ALIMENTATION & AGRICULTURE URBAINE - Réinventons la chaîne alimentaire pour une alimentation saine, durable et inclusive
Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

FRANÇAISE
L'agriculture linéaire à 2 dimensions (latin 'ager' = 'champ') est généralement associée à 'trop de travail'. ‘Ferme’ de terme française = "contrat de servitude entre le serf ou le paysan et l'aristocrate"). L'utilisation de mots dans le contexte de violence et d'asservissement hiérarchique de la période coloniale (7 000 ans) montre à quel point l'attitude coloniale à l'égard de la nature est marquée par l'aliénation. "Forêt" vient du latin "foris" = "extérieur" (voir foreign / étranger). Les agriculteurs nord-américains sont des esclaves dont le nombre d'heures dépasse de loin 40 heures par semaine. La vie des agriculteurs et des travailleurs des pays du tiers monde est l’esclavage.
Dans notre temps artificiel et transformé avec des taux élevés d’alcool (25%) et l’obésité (50%) et d’autres troubles tels que la bullémie ou le fast-food compulsif, la plupart des gens sont même aliénés contre la nourriture elle-même. Pourtant, la nourriture est l’un des principaux rapports de l’humanité et de toutes les espèces avec l’intelligence, le sens et les plans de la nature.
L'aliénation humaine fait-elle partie de la conception de la nature ou est-elle une imposition artificielle imposée par l'oligarque ignorant à qui appartient notre système de répression?
En effet, les réfugiés économico-écologiques européens étaient poussés par des dizaines de millions de personnes à fuir l'Europe et étaient donc exploités comme un oligarque envahissant et occupant une force "envahissante" pour conquérir et générer le génocide des Premières Nations d'ici et du monde entier. Les colons sous commandement oligarque ont imposé l'échec de la gestion des oligarques au monde entier. Les intendants des terres des Premières nations ici et les peuples «indigènes» (l’auto-génération) cultivaient dans le monde une abondance de nourriture, de matériaux, d’énergie et de cycle de l’eau, tout comme les Européens celtes et slaves ou les peuples du monde entier. Les victimes deviennent des agresseurs.
Comment pouvons-nous soutenir les cadeaux alimentaires de la nature dans nos arrière-cours, nos allées et nos espaces non surveillés?
Comment pouvons-nous nous aligner avec la nature en tant qu'individus et en tant que race humaine?

ORCHARDS DE POLYCULTURE
Les études sur les «Sylvalizations» (L 'sylva' = 'arbres') du verger polyculture tridimensionnel, indigène dans le monde entier, remontent au-delà du seuil de 7 000 ans des «civilisations». Les vergers de polyculture cultivés par les Premières nations étaient des récolteurs massifs dont la photosynthèse de 92 à 98% de l'énergie solaire était convertie en cycle d'alimentation, de matériaux, d'énergie et d'eau. Son considéré maintenant que; la polyculture (agroforesterie, jardins forestiers, etc.) est 100 fois (10 000%) plus productive que l’agriculture à deux dimensions. La production alimentaire est la base de toute économie humaine. La pénurie agricole engendre systématiquement l’insécurité, la hiérarchie, le protectionnisme et la guerre. Les agriculteurs, les entreprises agroalimentaires, les universités, les politiques gouvernementales et tous les systèmes alimentaires alignés tirent un avantage considérable de l'alignement sur et tirent parti de l'abondance de la biosphère basée sur les arbres. Cependant, l'incrédulité programmée par l'industrie les empêche de regarder les données. Si les Européens «immigrent» au lieu de continuer à «envahir», nous pouvons toujours apprendre à vivre en abondance sous les auspices des Premières nations et des autres peuples «indigènes» du monde entier. Nettoyons l'environnement, notre esprit et notre économie colonisés en deux dimensions. https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-indigenous-welcome-orchard-food-production-efficiencies

CALCUL DE SYLVALISATION L'agriculture ne fait que synthétiser 2 à 8% de l'énergie solaire, ce qui se reflète à plus de 90% dans la troposphère, où elle propulse les vents du continent vers la mer. Aux latitudes Sahara / Sahel inférieures à 30 degrés nord, le soleil est si vertical et chaud qu’il brûle l’agriculture 2D. Les racines des arbres descendent sur des dizaines de mètres aussi profondes que la canopée dans le substrat terrestre, où elles extraient des minéraux, pompent de l’eau et développent de vastes colonies de nutriments. Les points froids continentaux créés par la photosynthèse complète entraînent des vents marins chauds et humides vers l'intérieur (chaud à froid) où 60% du transfert d'humidité se fait par la condensation du vent chargé d'humidité chaude sur des milliards de kilomètres carrés de surfaces d'écorce et de feuilles fractales. Seulement 40% de l'eau est transférée sous forme de pluie / neige. La photosynthèse dans l'agriculture représente 2 à 8% de l'énergie solaire, ce qui pousse les vents du continent vers la mer, provoquant ainsi un désert permanent. Les déserts du Sahara, de Gobi, d'Atacama, etc. sont tous créés par l'agriculture humaine et l'exploitation d'animaux tels que chèvres domestiques, ovins, bovins, porcins, etc. Les peuples autochtones du monde entier n'exploitaient pas les animaux domestiques mais vivaient dans une collaboration productive avec les "sauvages" (L ‘sylva’ = ‘arbre') spécialistes des soins des arbres et de la biosphère animaux. https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-polyculture-orchards
https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-how-to-grow-your-own-raw-vegan-food-garden
Les aliments à la fois macro en protéines et en amidon ou en micro, minéraux, vitamines, enzymes, phytonutriments, etc., dans les herbes sauvages, les champignons, la vigne, les arbustes et les arbres qui nous entourent possèdent d’excellentes propriétés nutritionnelles pour stimuler l’agroalimentaire sans saveur.
Le moyen humain est de travailler ensemble, là où 70% d’entre nous vivons désormais dans des complexes à logements multiples (appartements, maisons de ville et villages). https://sites.google.com/site/indigenecommunity/relational-economy/extending-our-welcome-participatory-multi-home-cohousing
 
ENGLISH

2-dimensional linear 'Agriculture' (Latin 'ager' = 'field') is typically associated with 'too-much-work'.  Farming from French 'ferme' =  'con

Speakers
avatar for CREIMER, DIEGO

CREIMER, DIEGO

Diego Creimer a débuté sa carrière en production de télévision et de cinéma en Argentine avant de s'installer au Québec en 1999. Il a travaillé pendant plusieurs années comme journaliste à Radio-Canada International. Il a joint la Fondation David Suzuki en 2016 à titre... Read More →
avatar for Douglas Jack

Douglas Jack

Coordinateur, Indigene Community
Douglas Jack est impliqué depuis 60 ans dans: 1) la construction de maisons, de centres communautaires et d'ateliers, la conception, l'architecture, 2) la comptabilité d'entreprise et organisationnelle, la comptabilité de ressources humaines, 3) la cartographie géologique et environnementale... Read More →
avatar for Jack SoRelle

Jack SoRelle

CEO, Plenty4All
Retires special needs educator, social entrepreneur. 



Saturday November 17, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Sunday, November 18
 

9:00am

ALIMENTATION & AGRICULTURE URBAINE - Réinventons la chaîne alimentaire pour une alimentation saine, durable et inclusive
Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

FRANÇAISE
L'agriculture linéaire à 2 dimensions (latin 'ager' = 'champ') est généralement associée à 'trop de travail'. ‘Ferme’ de terme française = "contrat de servitude entre le serf ou le paysan et l'aristocrate"). L'utilisation de mots dans le contexte de violence et d'asservissement hiérarchique de la période coloniale (7 000 ans) montre à quel point l'attitude coloniale à l'égard de la nature est marquée par l'aliénation. "Forêt" vient du latin "foris" = "extérieur" (voir foreign / étranger). Les agriculteurs nord-américains sont des esclaves dont le nombre d'heures dépasse de loin 40 heures par semaine. La vie des agriculteurs et des travailleurs des pays du tiers monde est l’esclavage.
Dans notre temps artificiel et transformé avec des taux élevés d’alcool (25%) et l’obésité (50%) et d’autres troubles tels que la bullémie ou le fast-food compulsif, la plupart des gens sont même aliénés contre la nourriture elle-même. Pourtant, la nourriture est l’un des principaux rapports de l’humanité et de toutes les espèces avec l’intelligence, le sens et les plans de la nature.
L'aliénation humaine fait-elle partie de la conception de la nature ou est-elle une imposition artificielle imposée par l'oligarque ignorant à qui appartient notre système de répression?
En effet, les réfugiés économico-écologiques européens étaient poussés par des dizaines de millions de personnes à fuir l'Europe et étaient donc exploités comme un oligarque envahissant et occupant une force "envahissante" pour conquérir et générer le génocide des Premières Nations d'ici et du monde entier. Les colons sous commandement oligarque ont imposé l'échec de la gestion des oligarques au monde entier. Les intendants des terres des Premières nations ici et les peuples «indigènes» (l’auto-génération) cultivaient dans le monde une abondance de nourriture, de matériaux, d’énergie et de cycle de l’eau, tout comme les Européens celtes et slaves ou les peuples du monde entier. Les victimes deviennent des agresseurs.
Comment pouvons-nous soutenir les cadeaux alimentaires de la nature dans nos arrière-cours, nos allées et nos espaces non surveillés?
Comment pouvons-nous nous aligner avec la nature en tant qu'individus et en tant que race humaine?

ORCHARDS DE POLYCULTURE
Les études sur les «Sylvalizations» (L 'sylva' = 'arbres') du verger polyculture tridimensionnel, indigène dans le monde entier, remontent au-delà du seuil de 7 000 ans des «civilisations». Les vergers de polyculture cultivés par les Premières nations étaient des récolteurs massifs dont la photosynthèse de 92 à 98% de l'énergie solaire était convertie en cycle d'alimentation, de matériaux, d'énergie et d'eau. Son considéré maintenant que; la polyculture (agroforesterie, jardins forestiers, etc.) est 100 fois (10 000%) plus productive que l’agriculture à deux dimensions. La production alimentaire est la base de toute économie humaine. La pénurie agricole engendre systématiquement l’insécurité, la hiérarchie, le protectionnisme et la guerre. Les agriculteurs, les entreprises agroalimentaires, les universités, les politiques gouvernementales et tous les systèmes alimentaires alignés tirent un avantage considérable de l'alignement sur et tirent parti de l'abondance de la biosphère basée sur les arbres. Cependant, l'incrédulité programmée par l'industrie les empêche de regarder les données. Si les Européens «immigrent» au lieu de continuer à «envahir», nous pouvons toujours apprendre à vivre en abondance sous les auspices des Premières nations et des autres peuples «indigènes» du monde entier. Nettoyons l'environnement, notre esprit et notre économie colonisés en deux dimensions. https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-indigenous-welcome-orchard-food-production-efficiencies

CALCUL DE SYLVALISATION L'agriculture ne fait que synthétiser 2 à 8% de l'énergie solaire, ce qui se reflète à plus de 90% dans la troposphère, où elle propulse les vents du continent vers la mer. Aux latitudes Sahara / Sahel inférieures à 30 degrés nord, le soleil est si vertical et chaud qu’il brûle l’agriculture 2D. Les racines des arbres descendent sur des dizaines de mètres aussi profondes que la canopée dans le substrat terrestre, où elles extraient des minéraux, pompent de l’eau et développent de vastes colonies de nutriments. Les points froids continentaux créés par la photosynthèse complète entraînent des vents marins chauds et humides vers l'intérieur (chaud à froid) où 60% du transfert d'humidité se fait par la condensation du vent chargé d'humidité chaude sur des milliards de kilomètres carrés de surfaces d'écorce et de feuilles fractales. Seulement 40% de l'eau est transférée sous forme de pluie / neige. La photosynthèse dans l'agriculture représente 2 à 8% de l'énergie solaire, ce qui pousse les vents du continent vers la mer, provoquant ainsi un désert permanent. Les déserts du Sahara, de Gobi, d'Atacama, etc. sont tous créés par l'agriculture humaine et l'exploitation d'animaux tels que chèvres domestiques, ovins, bovins, porcins, etc. Les peuples autochtones du monde entier n'exploitaient pas les animaux domestiques mais vivaient dans une collaboration productive avec les "sauvages" (L ‘sylva’ = ‘arbre') spécialistes des soins des arbres et de la biosphère animaux. https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-polyculture-orchards
https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-how-to-grow-your-own-raw-vegan-food-garden
Les aliments à la fois macro en protéines et en amidon ou en micro, minéraux, vitamines, enzymes, phytonutriments, etc., dans les herbes sauvages, les champignons, la vigne, les arbustes et les arbres qui nous entourent possèdent d’excellentes propriétés nutritionnelles pour stimuler l’agroalimentaire sans saveur.
Le moyen humain est de travailler ensemble, là où 70% d’entre nous vivons désormais dans des complexes à logements multiples (appartements, maisons de ville et villages). https://sites.google.com/site/indigenecommunity/relational-economy/extending-our-welcome-participatory-multi-home-cohousing
 
ENGLISH

2-dimensional linear 'Agriculture' (Latin 'ager' = 'field') is typically associated with 'too-much-work'.  Farming from French 'ferme' =  'con

Speakers
avatar for Douglas Jack

Douglas Jack

Coordinateur, Indigene Community
Douglas Jack est impliqué depuis 60 ans dans: 1) la construction de maisons, de centres communautaires et d'ateliers, la conception, l'architecture, 2) la comptabilité d'entreprise et organisationnelle, la comptabilité de ressources humaines, 3) la cartographie géologique et environnementale... Read More →



Sunday November 18, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

ALIMENTATION & AGRICULTURE URBAINE - Réinventons la chaîne alimentaire pour une alimentation saine, durable et inclusive
Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

FRANÇAISE
L'agriculture linéaire à 2 dimensions (latin 'ager' = 'champ') est généralement associée à 'trop de travail'. ‘Ferme’ de terme française = "contrat de servitude entre le serf ou le paysan et l'aristocrate"). L'utilisation de mots dans le contexte de violence et d'asservissement hiérarchique de la période coloniale (7 000 ans) montre à quel point l'attitude coloniale à l'égard de la nature est marquée par l'aliénation. "Forêt" vient du latin "foris" = "extérieur" (voir foreign / étranger). Les agriculteurs nord-américains sont des esclaves dont le nombre d'heures dépasse de loin 40 heures par semaine. La vie des agriculteurs et des travailleurs des pays du tiers monde est l’esclavage.
Dans notre temps artificiel et transformé avec des taux élevés d’alcool (25%) et l’obésité (50%) et d’autres troubles tels que la bullémie ou le fast-food compulsif, la plupart des gens sont même aliénés contre la nourriture elle-même. Pourtant, la nourriture est l’un des principaux rapports de l’humanité et de toutes les espèces avec l’intelligence, le sens et les plans de la nature.
L'aliénation humaine fait-elle partie de la conception de la nature ou est-elle une imposition artificielle imposée par l'oligarque ignorant à qui appartient notre système de répression?
En effet, les réfugiés économico-écologiques européens étaient poussés par des dizaines de millions de personnes à fuir l'Europe et étaient donc exploités comme un oligarque envahissant et occupant une force "envahissante" pour conquérir et générer le génocide des Premières Nations d'ici et du monde entier. Les colons sous commandement oligarque ont imposé l'échec de la gestion des oligarques au monde entier. Les intendants des terres des Premières nations ici et les peuples «indigènes» (l’auto-génération) cultivaient dans le monde une abondance de nourriture, de matériaux, d’énergie et de cycle de l’eau, tout comme les Européens celtes et slaves ou les peuples du monde entier. Les victimes deviennent des agresseurs.
Comment pouvons-nous soutenir les cadeaux alimentaires de la nature dans nos arrière-cours, nos allées et nos espaces non surveillés?
Comment pouvons-nous nous aligner avec la nature en tant qu'individus et en tant que race humaine?

ORCHARDS DE POLYCULTURE
Les études sur les «Sylvalizations» (L 'sylva' = 'arbres') du verger polyculture tridimensionnel, indigène dans le monde entier, remontent au-delà du seuil de 7 000 ans des «civilisations». Les vergers de polyculture cultivés par les Premières nations étaient des récolteurs massifs dont la photosynthèse de 92 à 98% de l'énergie solaire était convertie en cycle d'alimentation, de matériaux, d'énergie et d'eau. Son considéré maintenant que; la polyculture (agroforesterie, jardins forestiers, etc.) est 100 fois (10 000%) plus productive que l’agriculture à deux dimensions. La production alimentaire est la base de toute économie humaine. La pénurie agricole engendre systématiquement l’insécurité, la hiérarchie, le protectionnisme et la guerre. Les agriculteurs, les entreprises agroalimentaires, les universités, les politiques gouvernementales et tous les systèmes alimentaires alignés tirent un avantage considérable de l'alignement sur et tirent parti de l'abondance de la biosphère basée sur les arbres. Cependant, l'incrédulité programmée par l'industrie les empêche de regarder les données. Si les Européens «immigrent» au lieu de continuer à «envahir», nous pouvons toujours apprendre à vivre en abondance sous les auspices des Premières nations et des autres peuples «indigènes» du monde entier. Nettoyons l'environnement, notre esprit et notre économie colonisés en deux dimensions. https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-indigenous-welcome-orchard-food-production-efficiencies

CALCUL DE SYLVALISATION L'agriculture ne fait que synthétiser 2 à 8% de l'énergie solaire, ce qui se reflète à plus de 90% dans la troposphère, où elle propulse les vents du continent vers la mer. Aux latitudes Sahara / Sahel inférieures à 30 degrés nord, le soleil est si vertical et chaud qu’il brûle l’agriculture 2D. Les racines des arbres descendent sur des dizaines de mètres aussi profondes que la canopée dans le substrat terrestre, où elles extraient des minéraux, pompent de l’eau et développent de vastes colonies de nutriments. Les points froids continentaux créés par la photosynthèse complète entraînent des vents marins chauds et humides vers l'intérieur (chaud à froid) où 60% du transfert d'humidité se fait par la condensation du vent chargé d'humidité chaude sur des milliards de kilomètres carrés de surfaces d'écorce et de feuilles fractales. Seulement 40% de l'eau est transférée sous forme de pluie / neige. La photosynthèse dans l'agriculture représente 2 à 8% de l'énergie solaire, ce qui pousse les vents du continent vers la mer, provoquant ainsi un désert permanent. Les déserts du Sahara, de Gobi, d'Atacama, etc. sont tous créés par l'agriculture humaine et l'exploitation d'animaux tels que chèvres domestiques, ovins, bovins, porcins, etc. Les peuples autochtones du monde entier n'exploitaient pas les animaux domestiques mais vivaient dans une collaboration productive avec les "sauvages" (L ‘sylva’ = ‘arbre') spécialistes des soins des arbres et de la biosphère animaux. https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-polyculture-orchards
https://sites.google.com/site/indigenecommunity/design/1-how-to-grow-your-own-raw-vegan-food-garden
Les aliments à la fois macro en protéines et en amidon ou en micro, minéraux, vitamines, enzymes, phytonutriments, etc., dans les herbes sauvages, les champignons, la vigne, les arbustes et les arbres qui nous entourent possèdent d’excellentes propriétés nutritionnelles pour stimuler l’agroalimentaire sans saveur.
Le moyen humain est de travailler ensemble, là où 70% d’entre nous vivons désormais dans des complexes à logements multiples (appartements, maisons de ville et villages). https://sites.google.com/site/indigenecommunity/relational-economy/extending-our-welcome-participatory-multi-home-cohousing
 
ENGLISH

2-dimensional linear 'Agriculture' (Latin 'ager' = 'field') is typically associated with 'too-much-work'.  Farming from French 'ferme' =  'con

Speakers
avatar for Douglas Jack

Douglas Jack

Coordinateur, Indigene Community
Douglas Jack est impliqué depuis 60 ans dans: 1) la construction de maisons, de centres communautaires et d'ateliers, la conception, l'architecture, 2) la comptabilité d'entreprise et organisationnelle, la comptabilité de ressources humaines, 3) la cartographie géologique et environnementale... Read More →
avatar for Jack SoRelle

Jack SoRelle

CEO, Plenty4All
Retires special needs educator, social entrepreneur. 



Sunday November 18, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Monday, November 19
 

9:00am

FINANCE - L'innovation financière et l'émergence d'un nouveau type d'entrepreneuriat
La matinée se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont compris qu'à plusieurs ils peuvent en faire plus. Au cours de notre histoire, ils ont accumulé leur ressources. Ils en ont donné, emprunté et mis en commun. Ils en ont pillé. Ils ont collaboré ou forcé d'autres à travailler pour eux. Ils ont inventé l'argent et ils ont taxé. Ils ont créé des sociétés mercantiles ou l'argent est devenu le moyen par excellence pour accéder aux ressources et aux services. Ils ont fini par presque tout commodifier, même le temps. Aujourd'hui, presque toute activité économique passe par l'argent. En 2008, quand l'argent s'est arrêté, l’économie s'est bloquée, alors que la demande, les moyens de production et de distribution sont restés intactes. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonné ces systèmes d’agrégation de ressources et de moyens mises à la disposition de nos entreprises collectives. A l’ère de l'Internet, des milliers d'individus peuvent mettre en commun leurs avoirs pour des projets collectifs. Cette nouvelle possibilité, le crowdsourcing, bouleverse les finances. Des milliers d'individus ont contribué de quelques dollars chacun pour financer à coup de millions des projets sur Kickstarter, en quelques semaines seulement. Ils ont écrit Wikipedia et ils ont codé Linux en donnant chacun quelques heures de leur temps. Ils ont nettoyé un pays entier, l'Estonie, en 24 heures, en utilisant leurs propres voitures et leurs sacs de poubelle. Ils ont créé un système de paiement sans banque, Bitcoin, en rémunérant ceux qui entretiennent les ordinateurs, qui forment l'infrastructure physique du réseau, avec des monnaies virtuelles. Oui, du temps, des sacs de poubelle et des monnaies virtuelles, car cela est le propre de ce nouveau système de ressourcement de nos entreprises collectives, réduire la dépendance de nos institutions financières et du capital de risque, jusqu’à éliminer même le besoin d'argent. Ils l'ont fait de ces manières parce qu'ils ont manqué d'argent pour le faire. Ils ont réussi d'une manière spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'ils ont libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. Comme le démontrent les exemples précédents, si nous n'avons plus besoin des banques et des anges, si le manque d'argent ne peut plus arrêter l’activité économique, qu'est-ce qu'il adviendra de nos finances? Qu'est-ce qu'il adviendra de nos gouvernements qui se ressourcent des taxes sur les échanges économiques, si de plus en plus de processus économiques n'utilisent plus l'argent? Sommes-nous à l'aube d'une crise ou devant une opportunité?

Speakers
avatar for François Le Bel

François Le Bel

VP Business Development / Impact Capital Builder, Impak Finance
François est un spécialiste du développement des affaires qui compte plus de 25 ans d’expérience dans divers secteurs. Il a commencé à travailler dans le secteur financier en 2011 pour Optimus US Real Estate, où il a recueilli 40 millions de dollars à l’aide d’accords... Read More →
avatar for Tiberius Brastaviceanu

Tiberius Brastaviceanu

co-fondateur, Sensorica
10 years of activity and experience with participatory/collaborative economic practices.  On the organizational side, I am one of the main architects of the open value network model, and very instrumental in its implementation. I work very closely with the developers of our IT infrastructure, and I am very active in shaping our governance. I also do a lot of network weaving, coordination, facilitation, guidance, documentation and network animation. On the... Read More →
avatar for Pascal Ngu Cho

Pascal Ngu Cho

EOS/Steem Québec, Directeur Institut DPoS, DPoS, DigiiBit
Entrepreneur/Consultant Blockchain Senior, possédant une solide expérience en technologie blockchain, contrôle et gestion des risques, gouvernance collaborative et finance inclusive.Contributions: Gouvernance à l’ère des technologies et organisations distribuées [Blockchain... Read More →



Monday November 19, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

FINANCE - L'innovation financière et l'émergence d'un nouveau type d'entrepreneuriat
L’après-midi se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont compris qu'à plusieurs ils peuvent en faire plus. Au cours de notre histoire, ils ont accumulé leur ressources. Ils en ont donné, emprunté et mis en commun. Ils en ont pillé. Ils ont collaboré ou forcé d'autres à travailler pour eux. Ils ont inventé l'argent et ils ont taxé. Ils ont créé des sociétés mercantiles ou l'argent est devenu le moyen par excellence pour accéder aux ressources et aux services. Ils ont fini par presque tout commodifier, même le temps. Aujourd'hui, presque toute activité économique passe par l'argent. En 2008, quand l'argent s'est arrêté, l’économie s'est bloquée, alors que la demande, les moyens de production et de distribution sont restés intactes. Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonné ces systèmes d’agrégation de ressources et de moyens mises à la disposition de nos entreprises collectives. A l’ère de l'Internet, des milliers d'individus peuvent mettre en commun leurs avoirs pour des projets collectifs. Cette nouvelle possibilité, le crowdsourcing, bouleverse les finances. Des milliers d'individus ont contribué de quelques dollars chacun pour financer à coup de millions des projets sur Kickstarter, en quelques semaines seulement. Ils ont écrit Wikipedia et ils ont codé Linux en donnant chacun quelques heures de leur temps. Ils ont nettoyé un pays entier, l'Estonie, en 24 heures, en utilisant leurs propres voitures et leurs sacs de poubelle. Ils ont créé un système de paiement sans banque, Bitcoin, en rémunérant ceux qui entretiennent les ordinateurs, qui forment l'infrastructure physique du réseau, avec des monnaies virtuelles. Oui, du temps, des sacs de poubelle et des monnaies virtuelles, car cela est le propre de ce nouveau système de ressourcement de nos entreprises collectives, réduire la dépendance de nos institutions financières et du capital de risque, jusqu’à éliminer même le besoin d'argent. Ils l'ont fait de ces manières parce qu'ils ont manqué d'argent pour le faire. Ils ont réussi d'une manière spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'ils ont libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. Comme le démontrent les exemples précédents, si nous n'avons plus besoin des banques et des anges, si le manque d'argent ne peut plus arrêter l’activité économique, qu'est-ce qu'il adviendra de nos finances? Qu'est-ce qu'il adviendra de nos gouvernements qui se ressourcent des taxes sur les échanges économiques, si de plus en plus de processus économiques n'utilisent plus l'argent? Sommes-nous à l'aube d'une crise ou devant une opportunité?

Speakers
avatar for Pascal Ngu Cho

Pascal Ngu Cho

EOS/Steem Québec, Directeur Institut DPoS, DPoS, DigiiBit
Entrepreneur/Consultant Blockchain Senior, possédant une solide expérience en technologie blockchain, contrôle et gestion des risques, gouvernance collaborative et finance inclusive.Contributions: Gouvernance à l’ère des technologies et organisations distribuées [Blockchain... Read More →
avatar for Estelle LerouxJoky

Estelle LerouxJoky

Responsable Finance, Impak Finance
Après des études en finance d'entreprise et une expérience en audit de services financiers, Estelle s'est impliquée dans des organisations alternatives, notamment dans un organisme de microfinance au Bangladesh et maintenant une entreprise à mission sociétale, impak Finance... Read More →



Monday November 19, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Tuesday, November 20
 

9:00am

ASSURANCE - L'industrie de l'assurance et l'émergence d'un nouveau type d'entrepreneuriat
La matinée se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les être humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour se prémunir des malheures et des intempéries. Au cours de notre histoire, le tissu social au sein de la famille ou du clan a servi de filet de sécurité pour les plus chanceux, sous forme d'entraide, renforcé par des valeurs véhiculées par la culture et la religion. A l'ère des empires, avec l'arrivée de la monnaie et du commerce maritime, les babyloniens et les grecs ont pratiqué le prêt à la grosse aventure pour couvrir les pertes au cours du transport. L’assurance s'est institutionnalisée depuis la Renaissance jusqu’à nos jours, en passant par la révolution industrielle et prends en charge les grands risques de la nouvelle vie dans les grandes métropoles: incendie, accident de travail, décès. Tissu social et entraide, assurance, mutuelle, sécurité sociale offerte par le gouvernement, ces formes de sécurité ont toujours cohabité et ont co-évolué. A l'apogée du capitalisme, la gestion du risque est devenue une industrie. À l'ère de la commodification du risque pour à peu près toute activité et tout objet de valeur qu’est devenue l'interdépendance, le maintien des relations sociales si nous n’avons plus besoin les uns des autres? Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonné ces systèmes de sécurité. A l’ère de l'Internet, de l'intelligence artificielle, de l’Internet de choses et de la blockchain, les mutuelles et les assurances paire-à-paire sont en expansion. Les technologies numériques nous donnent accès immédiat à la réalité de chacun et les individus peuvent se supporter entre eux à l'échelle planétaire. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau la gestion du risque. Il y a 7 mois Leightonm, une fillette de 3 ans de Winnipeg, a amassé plus de 150,000$ sur GoFundMe, un site de crowdfunding, pour lutter contre neuroblastoma, qui est une forme agressive de cancer. Oui, 1,208 personnes ont réagi spontanément avec compassion à l’histoire de la petite fille, car cela est le propre de ce nouveau mode d'entraide paire-à-paire, rendue possible par les nouvelles technologies numériques. Ils l'ont fait parce qu'ils ont été touché profondément, non pas par une obligation contractuelle et en essayant de minimiser le paiement afin d’augmenter leur profits. Ils ont réussi d'une manière spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'ils ont libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. Que deviendra l’industrie des assurances dans un monde ou les biens sont de plus en plus partagés, ou des objets se possèdent eux même, ou les processus économiques deviennent décentralisés, ou la compassion regagne sa place. Sommes-nous à l'aube d'une crise ou face à une opportunité?


Tuesday November 20, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

ASSURANCE - L'industrie de l'assurance et l'émergence d'un nouveau type d'entrepreneuriat
L’après-midi se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Depuis la nuit des temps, les être humains n'ont pas cessé d'innover. Ils ont employé différentes méthodes pour se prémunir des malheures et des intempéries. Au cours de notre histoire, le tissu social au sein de la famille ou du clan a servi de filet de sécurité pour les plus chanceux, sous forme d'entraide, renforcé par des valeurs véhiculées par la culture et la religion. A l'ère des empires, avec l'arrivée de la monnaie et du commerce maritime, les babyloniens et les grecs ont pratiqué le prêt à la grosse aventure pour couvrir les pertes au cours du transport. L’assurance s'est institutionnalisée depuis la Renaissance jusqu’à nos jours, en passant par la révolution industrielle et prends en charge les grands risques de la nouvelle vie dans les grandes métropoles: incendie, accident de travail, décès. Tissu social et entraide, assurance, mutuelle, sécurité sociale offerte par le gouvernement, ces formes de sécurité ont toujours cohabité et ont co-évolué. A l'apogée du capitalisme, la gestion du risque est devenue une industrie. À l'ère de la commodification du risque pour à peu près toute activité et tout objet de valeur qu’est devenue l'interdépendance, le maintien des relations sociales si nous n’avons plus besoin les uns des autres? Chaque époque a été caractérisée par un champ de possibilités, actualisées par les technologies du temps, qui ont façonné ces systèmes de sécurité. A l’ère de l'Internet, de l'intelligence artificielle, de l’Internet de choses et de la blockchain, les mutuelles et les assurances paire-à-paire sont en expansion. Les technologies numériques nous donnent accès immédiat à la réalité de chacun et les individus peuvent se supporter entre eux à l'échelle planétaire. Cette nouvelle possibilité bouleverse de nouveau la gestion du risque. Il y a 7 mois Leightonm, une fillette de 3 ans de Winnipeg, a amassé plus de 150,000$ sur GoFundMe, un site de crowdfunding, pour lutter contre neuroblastoma, qui est une forme agressive de cancer. Oui, 1,208 personnes ont réagi spontanément avec compassion à l’histoire de la petite fille, car cela est le propre de ce nouveau mode d'entraide paire-à-paire, rendue possible par les nouvelles technologies numériques. Ils l'ont fait parce qu'ils ont été touché profondément, non pas par une obligation contractuelle et en essayant de minimiser le paiement afin d’augmenter leur profits. Ils ont réussi d'une manière spectaculaire, ce qui nous laisse croire qu'ils ont libéré un nouveau potentiel pour l’humanité. Que deviendra l’industrie des assurances dans un monde ou les biens sont de plus en plus partagés, ou des objets se possèdent eux même, ou les processus économiques deviennent décentralisés, ou la compassion regagne sa place. Sommes-nous à l'aube d'une crise ou face à une opportunité?


Tuesday November 20, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Wednesday, November 21
 

9:00am

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE - La manufacture à l'ère de l'innovation ouverte
La matinée se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Le produit physique représente moins de marge de profit et moins d'avantage concurrentiel, les fabricants et les fournisseurs industriels différenciants leurs offres grâce à des offres de services connectés qui augmentent la valeur et réduisent les coûts de propriété. Certains fournisseurs utilisent les technologies IoT émergentes pour repenser radicalement leurs offres et adopter pleinement l’économie de services émergente - ou la vision de l’économie de la performance. Les clients ne prennent plus en charge le produit physique. Au lieu de cela, ils achètent un ensemble complet de services adaptés à leurs besoins et à leurs contraintes, alors que la propriété des composants physiques et des systèmes reste la propriété du fournisseur.
* La connaissance directe des clients et le renseignement sur les services que le fournisseur tire de ces arrangements sont inestimables pour maintenir leur avantage concurrentiel sur le marché.
* L'innovation de service intelligents repose sur des itérations fréquentes de conception et de développement afin de répondre aux priorités des clients et de rester compétitives.
Ces changements, survenus tant sur le marché grand public que sur le marché industriel, augmentent la complexité de l’entreprise, de la R & D à la fabrication et au service, tout en exigeant une plus grande agilité et des temps de cycle réduits. Au cours des dernières décennies, la concurrence par les prix des régions à moindre coût - parfois au détriment de la protection de la santé et de la durabilité des travailleurs et de l’environnement - a nui à la compétitivité des producteurs des pays de l’ouest.
* Des développements technologiques tel que l'IoT et la transformation d'une stratégie centrée sur le produit vers une stratégie centrée sur le service perturbent le faible avantage des coûts de production. Les fournisseurs commencent à être compétitifs sur la base de services à forte valeur ajoutée , intelligence, sécurité de l'information, etc.
* L’avantage des faibles coûts de production s’érode davantage lors de la transition vers le modèle d’économie de performance où le fournisseur conserve la propriété du produit physique ou de l’infrastructure.
Il existe actuellement une opportunité pour les fabricants des régions à coût élevé de récupérer leurs parts de marché et de retrouver un avantage concurrentiel durable en accélérant l'innovation et en transformant les modèles d'entreprise. Pour répondre à ces exigences de complexité et de souplesse accrues, les petits et moyens fournisseurs tirent parti de la puissance des réseaux en étendant stratégiquement leur processus d’innovation au sein de la communauté élargie des innovateurs créatifs et des principaux utilisateurs engagés et influents. Ces dernières années, les grands fournisseurs et les gouvernements ont coordonné leurs efforts pour créer des grappes ou des super-grappes afin d’avoir des effets de réseau dans un domaine scientifique ou technologique donné et de renforcer les systèmes d’innovation régionaux. Cependant, de nombreux fournisseurs de petite et moyenne taille sont spécialisés dans différents domaines et peuvent ne voir que des avantages limités lorsque les intérêts chevauchent partiellement la stratégie de la grappe locale. Néanmoins, les réseaux d'innovation et les communautés à plus petite échelle peuvent multiplier les capacités de R & D et préserver les avantages concurrentiels des petits et moyens fournisseurs de diverses manières. Naturellement, chaque approche comporte ses propres coûts et avantages, risques et récompenses.


Wednesday November 21, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

9:00am

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE - Expérimentation en direct de l'innovation ouverte
Venez observer dans notre Bocal une équipe d'ingénieurs faire la preuve de concept d'une nouvelle façon de travailler: en réseau, dans l'ouverture et la transparence. Venez découvrir comment accélérer l'innovation tout en respectant une éthique de travail et une gouvernance établie par les membres de cette même équipe! Venez vous émerveiller de ce que l'innovation en réseau ouvert et décentralisé peut ouvrir comme opportunités de développement responsable.


Wednesday November 21, 2018 9:00am - Thursday November 22, 2018 4:30pm

1:30pm

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE - La manufacture à l'ère de l'innovation ouverte
L’après-midi se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Le produit physique représente moins de marge de profit et moins d'avantage concurrentiel, les fabricants et les fournisseurs industriels différenciants leurs offres grâce à des offres de services connectés qui augmentent la valeur et réduisent les coûts de propriété. Certains fournisseurs utilisent les technologies IoT émergentes pour repenser radicalement leurs offres et adopter pleinement l’économie de services émergente - ou la vision de l’économie de la performance. Les clients ne prennent plus en charge le produit physique. Au lieu de cela, ils achètent un ensemble complet de services adaptés à leurs besoins et à leurs contraintes, alors que la propriété des composants physiques et des systèmes reste la propriété du fournisseur.
* La connaissance directe des clients et le renseignement sur les services que le fournisseur tire de ces arrangements sont inestimables pour maintenir leur avantage concurrentiel sur le marché.
* L'innovation de service intelligents repose sur des itérations fréquentes de conception et de développement afin de répondre aux priorités des clients et de rester compétitives.
Ces changements, survenus tant sur le marché grand public que sur le marché industriel, augmentent la complexité de l’entreprise, de la R & D à la fabrication et au service, tout en exigeant une plus grande agilité et des temps de cycle réduits. Au cours des dernières décennies, la concurrence par les prix des régions à moindre coût - parfois au détriment de la protection de la santé et de la durabilité des travailleurs et de l’environnement - a nui à la compétitivité des producteurs des pays de l’ouest.
* Des développements technologiques tel que l'IoT et la transformation d'une stratégie centrée sur le produit vers une stratégie centrée sur le service perturbent le faible avantage des coûts de production. Les fournisseurs commencent à être compétitifs sur la base de services à forte valeur ajoutée , intelligence, sécurité de l'information, etc.
* L’avantage des faibles coûts de production s’érode davantage lors de la transition vers le modèle d’économie de performance où le fournisseur conserve la propriété du produit physique ou de l’infrastructure.
Il existe actuellement une opportunité pour les fabricants des régions à coût élevé de récupérer leurs parts de marché et de retrouver un avantage concurrentiel durable en accélérant l'innovation et en transformant les modèles d'entreprise. Pour répondre à ces exigences de complexité et de souplesse accrues, les petits et moyens fournisseurs tirent parti de la puissance des réseaux en étendant stratégiquement leur processus d’innovation au sein de la communauté élargie des innovateurs créatifs et des principaux utilisateurs engagés et influents. Ces dernières années, les grands fournisseurs et les gouvernements ont coordonné leurs efforts pour créer des grappes ou des super-grappes afin d’avoir des effets de réseau dans un domaine scientifique ou technologique donné et de renforcer les systèmes d’innovation régionaux. Cependant, de nombreux fournisseurs de petite et moyenne taille sont spécialisés dans différents domaines et peuvent ne voir que des avantages limités lorsque les intérêts chevauchent partiellement la stratégie de la grappe locale. Néanmoins, les réseaux d'innovation et les communautés à plus petite échelle peuvent multiplier les capacités de R & D et préserver les avantages concurrentiels des petits et moyens fournisseurs de diverses manières. Naturellement, chaque approche comporte ses propres coûts et avantages, risques et récompenses.


Wednesday November 21, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Thursday, November 22
 

9:00am

La manufacture à l'ère de l'innovation ouverte
La matinée se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Le produit physique représente moins de marge de profit et moins d'avantage concurrentiel, les fabricants et les fournisseurs industriels différenciants leurs offres grâce à des offres de services connectés qui augmentent la valeur et réduisent les coûts de propriété. Certains fournisseurs utilisent les technologies IoT émergentes pour repenser radicalement leurs offres et adopter pleinement l’économie de services émergente - ou la vision de l’économie de la performance. Les clients ne prennent plus en charge le produit physique. Au lieu de cela, ils achètent un ensemble complet de services adaptés à leurs besoins et à leurs contraintes, alors que la propriété des composants physiques et des systèmes reste la propriété du fournisseur.
* La connaissance directe des clients et le renseignement sur les services que le fournisseur tire de ces arrangements sont inestimables pour maintenir leur avantage concurrentiel sur le marché.
* L'innovation de service intelligents repose sur des itérations fréquentes de conception et de développement afin de répondre aux priorités des clients et de rester compétitives.
Ces changements, survenus tant sur le marché grand public que sur le marché industriel, augmentent la complexité de l’entreprise, de la R & D à la fabrication et au service, tout en exigeant une plus grande agilité et des temps de cycle réduits. Au cours des dernières décennies, la concurrence par les prix des régions à moindre coût - parfois au détriment de la protection de la santé et de la durabilité des travailleurs et de l’environnement - a nui à la compétitivité des producteurs des pays de l’ouest.
* Des développements technologiques tel que l'IoT et la transformation d'une stratégie centrée sur le produit vers une stratégie centrée sur le service perturbent le faible avantage des coûts de production. Les fournisseurs commencent à être compétitifs sur la base de services à forte valeur ajoutée , intelligence, sécurité de l'information, etc.
* L’avantage des faibles coûts de production s’érode davantage lors de la transition vers le modèle d’économie de performance où le fournisseur conserve la propriété du produit physique ou de l’infrastructure.
Il existe actuellement une opportunité pour les fabricants des régions à coût élevé de récupérer leurs parts de marché et de retrouver un avantage concurrentiel durable en accélérant l'innovation et en transformant les modèles d'entreprise. Pour répondre à ces exigences de complexité et de souplesse accrues, les petits et moyens fournisseurs tirent parti de la puissance des réseaux en étendant stratégiquement leur processus d’innovation au sein de la communauté élargie des innovateurs créatifs et des principaux utilisateurs engagés et influents. Ces dernières années, les grands fournisseurs et les gouvernements ont coordonné leurs efforts pour créer des grappes ou des super-grappes afin d’avoir des effets de réseau dans un domaine scientifique ou technologique donné et de renforcer les systèmes d’innovation régionaux. Cependant, de nombreux fournisseurs de petite et moyenne taille sont spécialisés dans différents domaines et peuvent ne voir que des avantages limités lorsque les intérêts chevauchent partiellement la stratégie de la grappe locale. Néanmoins, les réseaux d'innovation et les communautés à plus petite échelle peuvent multiplier les capacités de R & D et préserver les avantages concurrentiels des petits et moyens fournisseurs de diverses manières. Naturellement, chaque approche comporte ses propres coûts et avantages, risques et récompenses.


Thursday November 22, 2018 9:00am - 12:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE - La manufacture à l'ère de l'innovation ouverte
L’après-midi se découpera en deux temps:
- Une conférence participative - ouverte à toutes et tous
- Un atelier participatif - pouvant accueillir un nombre limité de personnes. Pour pouvoir y participer inscrivez-vous sur EventBrite.

Le produit physique représente moins de marge de profit et moins d'avantage concurrentiel, les fabricants et les fournisseurs industriels différenciants leurs offres grâce à des offres de services connectés qui augmentent la valeur et réduisent les coûts de propriété. Certains fournisseurs utilisent les technologies IoT émergentes pour repenser radicalement leurs offres et adopter pleinement l’économie de services émergente - ou la vision de l’économie de la performance. Les clients ne prennent plus en charge le produit physique. Au lieu de cela, ils achètent un ensemble complet de services adaptés à leurs besoins et à leurs contraintes, alors que la propriété des composants physiques et des systèmes reste la propriété du fournisseur.
* La connaissance directe des clients et le renseignement sur les services que le fournisseur tire de ces arrangements sont inestimables pour maintenir leur avantage concurrentiel sur le marché.
* L'innovation de service intelligents repose sur des itérations fréquentes de conception et de développement afin de répondre aux priorités des clients et de rester compétitives.
Ces changements, survenus tant sur le marché grand public que sur le marché industriel, augmentent la complexité de l’entreprise, de la R & D à la fabrication et au service, tout en exigeant une plus grande agilité et des temps de cycle réduits. Au cours des dernières décennies, la concurrence par les prix des régions à moindre coût - parfois au détriment de la protection de la santé et de la durabilité des travailleurs et de l’environnement - a nui à la compétitivité des producteurs des pays de l’ouest.
* Des développements technologiques tel que l'IoT et la transformation d'une stratégie centrée sur le produit vers une stratégie centrée sur le service perturbent le faible avantage des coûts de production. Les fournisseurs commencent à être compétitifs sur la base de services à forte valeur ajoutée , intelligence, sécurité de l'information, etc.
* L’avantage des faibles coûts de production s’érode davantage lors de la transition vers le modèle d’économie de performance où le fournisseur conserve la propriété du produit physique ou de l’infrastructure.
Il existe actuellement une opportunité pour les fabricants des régions à coût élevé de récupérer leurs parts de marché et de retrouver un avantage concurrentiel durable en accélérant l'innovation et en transformant les modèles d'entreprise. Pour répondre à ces exigences de complexité et de souplesse accrues, les petits et moyens fournisseurs tirent parti de la puissance des réseaux en étendant stratégiquement leur processus d’innovation au sein de la communauté élargie des innovateurs créatifs et des principaux utilisateurs engagés et influents. Ces dernières années, les grands fournisseurs et les gouvernements ont coordonné leurs efforts pour créer des grappes ou des super-grappes afin d’avoir des effets de réseau dans un domaine scientifique ou technologique donné et de renforcer les systèmes d’innovation régionaux. Cependant, de nombreux fournisseurs de petite et moyenne taille sont spécialisés dans différents domaines et peuvent ne voir que des avantages limités lorsque les intérêts chevauchent partiellement la stratégie de la grappe locale. Néanmoins, les réseaux d'innovation et les communautés à plus petite échelle peuvent multiplier les capacités de R & D et préserver les avantages concurrentiels des petits et moyens fournisseurs de diverses manières. Naturellement, chaque approche comporte ses propres coûts et avantages, risques et récompenses.


Thursday November 22, 2018 1:30pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8
 
Friday, November 23
 

4:30am

Quel bilan pour la communauté?
Friday November 23, 2018 4:30am - 3:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

1:30pm

Quel bilan pour les entrepreneurs?
Friday November 23, 2018 1:30pm - 2:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

3:00pm

Verdun Open Innovation Collaborative Ecosystem
Stimuler l'émergence de la première grappe d'économie collaborative au monde, un écosystème cohérent, cohésif et efficace pour stimuler l’innovation et l'activité économique locale, ainsi que pour répondre à nos grands enjeux sociétaux.

Speakers
avatar for Tiberius Brastaviceanu

Tiberius Brastaviceanu

co-fondateur, Sensorica
10 years of activity and experience with participatory/collaborative economic practices.  On the organizational side, I am one of the main architects of the open value network model, and very instrumental in its implementation. I work very closely with the developers of our IT infrastructure, and I am very active in shaping our governance. I also do a lot of network weaving, coordination, facilitation, guidance, documentation and network animation. On the... Read More →
avatar for Agathe LEHEL

Agathe LEHEL

Connecteure, Ouishare
Ouishare est un réseau international rassemblé autour de la transition durable des sociétés par les pratiques collaboratives et la transition numérique. Véritable laboratoire d’individus, d’idées et de projets, ouishare s’appuie sur les communautés locales pour soutenir... Read More →


Friday November 23, 2018 3:00pm - 4:30pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8

4:00pm

Cocktail de clôture
Speakers
avatar for Tiberius Brastaviceanu

Tiberius Brastaviceanu

co-fondateur, Sensorica
10 years of activity and experience with participatory/collaborative economic practices.  On the organizational side, I am one of the main architects of the open value network model, and very instrumental in its implementation. I work very closely with the developers of our IT infrastructure, and I am very active in shaping our governance. I also do a lot of network weaving, coordination, facilitation, guidance, documentation and network animation. On the... Read More →
avatar for David Lametti

David Lametti

Député pour LaSalle—Émard—Verdun (Québec), Gouvernement du Canada
Secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économiqueParliamentary Secretary to the Minister of Innovation, Science and Economic Development
avatar for Agathe LEHEL

Agathe LEHEL

Connecteure, Ouishare
Ouishare est un réseau international rassemblé autour de la transition durable des sociétés par les pratiques collaboratives et la transition numérique. Véritable laboratoire d’individus, d’idées et de projets, ouishare s’appuie sur les communautés locales pour soutenir... Read More →


Friday November 23, 2018 4:00pm - 8:00pm
éco2FEST 2018 4155 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1V8